Ligue 1 : Marseille crée la surprise et s'impose contre Paris, une première depuis 2011

, modifié à
  • A
  • A
Thauvin Marseille PSG OM Classique
Florian Thauvin a inscrit le seul but du Classique entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Habitué à ne pas perdre les "Classiques", le Paris Saint-Germain s'est incliné face à l'Olympique de Marseille pour la première fois depuis près de neuf ans. Florian Thauvin a été le seul buteur de ce match disputé et particulièrement haché, avec cinq exclusions.

Sensation au Parc des Princes : les Marseillais, qui n'avaient pas battu les Parisiens depuis novembre 2011 et le début de l'ère qatarie, ont dominé le Paris Saint-Germain 1-0, dimanche soir, en clôture de la 3e journée de Ligue 1. Florian Thauvin, à la réception d'un coup franc de Dimitri Payet, a été le seul buteur du match.

Cinq joueurs exclus 

Entre un PSG affaibli par des cas de coronavirus, qui pouvait néanmoins compter sur Neymar et Di Maria, et un Olympique de Marseille plein d'ambitions, le Classique de la Ligue 1 s'annonçait plus ouvert que jamais. Dans un Parc des princes presque vide, il a été âprement disputé et particulièrement haché. Cinq joueurs ont été exclus : Neymar, Layvin Kurzawa et Leandro Paredes du côté des Parisiens, Jordan Amavi et Dario Benedetto pour les Marseillais.

Le directeur sportif du PSG Leonardo a dénoncé "un match hors de contrôle", critiquant le choix d'un arbitre selon lui inexpérimenté, ainsi qu'un Classique programmé trop tôt en début de saison. "14 cartons jaunes et cinq rouges, ça veut dire que le match a été hors de contrôle", a réagi Leonardo au micro de Telefoot.

Joie à Marseille

Dans le centre-ville de Marseille, l'exploit de l'OM a en revanche été accueilli par des cris de joie et un concert de klaxons. Incapable de s'imposer lors de ses 20 dernières confrontations, l'OM a mis fin à une longue série de frustrations et de défaites, qui avait commencé à atténuer le piment de ces rencontres, tant l'écart paraissait trop grand entre les deux clubs.

Le Paris Saint-Germain enregistre sa deuxième défaite de la saison en autant de matches de Ligue 1, après celle subie à Lens (1-0) mercredi. Les Parisiens n'avaient jamais entamé la saison par deux défaites sous l'ère qatarie. Il faut remonter au début de la saison 1984-1985 pour voir le club de la capitale réaliser une telle contre-performance. Plus loin encore, avec aucun but sur ces deux rencontres, ils égalent un "record" de 1978-1979.