Ligue 1 : Laurent Blanc est "Aulas-compatible", selon le président de Lyon

  • A
  • A
Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, doit trouver un successeur à Bruno Genesio. Laurent Blanc semble être le favori.
Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, doit trouver un successeur à Bruno Genesio. Laurent Blanc semble être le favori. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
En marge du treizième titre consécutif de championne de France de son équipe féminine, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, s'est confié sur la quête du successeur de Bruno Genesio.

À l'OL, le changement, c'est pour bientôt. Bruno Genesio, sur le banc lyonnais depuis plus de trois ans, quittera son poste dans quelques matches, à l'issue d'une saison très irrégulière. Et forcément, Jean-Michel Aulas doit préparer sa succession. De nombreux noms ont circulé dans la presse, dont celui de Laurent Blanc, qui fait figure de favori. Et le président lyonnais semble assez intéressé par son profil.

Aulas : "Oui, Laurent Blanc est compatible avec moi"

Fier du nouveau titre de son équipe féminine, Jean-Michel Aulas s'est laissé allé à quelques confidences concernant le successeur de Bruno Genesio. Interrogé sur Laurent Blanc, le président de l'OL s'est montré intéressé, et élogieux. "Laurent Blanc fait partie des entraîneurs qui peuvent m'intéresser", a-t-il dit. "j'ai beaucoup de respect pour lui". "Oui, il est compatible avec moi et avec l'Olympique lyonnais", a déclaré le patron de l'OL, avant d'évoquer d'autres pistes. "C'est aussi le cas pour José Mourinho et pour d'autres". De quoi laisser planer le doute, mais aussi de faire un appel du pied assez flagrant à l'ancien sélectionneur de l'équipe de France. 

Bernès : "Aulas et Blanc feraient un bon duo"

Invité de l'émission "Face aux auditeurs" sur Europe 1, dimanche, Jean-Pierre Bernès, l'ancien agent de Laurent Blanc, voyait d'un bon œil le possible rapprochement entre les deux hommes. "Lyon est un club qui irait bien" à Laurent Blanc, estimait-il. "Je pense qu'il s'entendrait bien avec Jean-Michel Aulas, (…) ils feraient un bon duo". De quoi donner de l'ampleur à cette hypothèse, d'autant que Laurent Blanc lui-même ne dément pas, sans pour autant confirmer les rumeurs. Sur le plateau de beIN SPORTS, la semaine dernière, l'ancien entraîneur du PSG déclarait qu'il n'avait "pas été sollicité" par l'OL..."pour l'instant", lui qui ne dirait pas non à un retour en Ligue 1.

Pas de discussions avant le 5 mai

Mais avant de faire son choix, Jean-Michel Aulas va devoir discuter, ce qu'il se refuse à faire pour le moment. "Je n'entamerai aucune discussion avant le match face à Lille", fixé le dimanche 5 mai, et comptant pour la 35ème journée de Ligue 1, a indiqué le président lyonnais. "J'ai fait ce choix par respect pour l'équipe et pour Bruno Genesio", a-t-il poursuivi. Mercredi, l'OL avait démenti une information du Progrès, indiquant qu'une rencontre entre Laurent Blanc et Jean-Michel Aulas était programmée dans la semaine. Si elle doit se faire, elle aura sans doute lieu dans le courant du mois de mai.

D'ici là, l'OL en saura plus sur sa situation finale au classement. Actuellement à la troisième place à dix points de Lille, les Lyonnais n'ont plus que trois points d'avance sur Saint-Étienne, quatrième, et cinq sur Marseille, cinquième. L'OL doit se déplacer à Bordeaux, vendredi, avant de recevoir Lille, puis d'aller à Marseille. Dans la quête de son nouvel entraîneur, Jean-Michel Aulas verrait évidemment d'un bon œil une qualification pour la prochaine Ligue des Champions, ce qui lui faciliterait grandement la tâche pour attirer un grand nom sur le banc…