Ligue 1 : Caen relégué en Ligue 2, Dijon affrontera Lens en barrages

, modifié à
  • A
  • A
Caen n'a pas réussi à sauver sa place dans l'élite.
Caen n'a pas réussi à sauver sa place dans l'élite. © Jean-Francois MONIER / AFP
Partagez sur :
Les Caennais, battus par Bordeaux à domicile (1-0), ont été dépassés au classement lors de la dernière journée et descendent à l'étage inférieur. Dijon, vainqueur de Toulouse, aura une chance de se sauver en barrages contre le RC Lens. 

La dernière journée de Ligue 1 aura été fatale à Caen. Les Normands, barragistes avant ce 38ème match de championnat, ont été relégués en Ligue 2 après leur défaite à domicile contre Bordeaux (1-0), vendredi soir. Les malheurs caennais profitent à Dijon, vainqueur de Toulouse (2-1) et qui arrache la 18ème place, synonyme de barrages contre le RC Lens la semaine prochaine. Cette ultime soirée de Ligue 1 a également été marquée par la piteuse défaite du PSG sur la pelouse de Reims (3-1), et par la cinquième place obtenue pour l'honneur par l'OM, qui a battu Montpellier (1-0) au stade Vélodrome.

Coup de bambou pour Caen, Dijon s'offre un sursis en six minutes

Les Caennais sont donc les grands malheureux de la soirée. Un échec pour Rolland Courbis qui était venu jouer les pompiers de service sur le banc pour tenter de sauver le maintien dans l'élite. Mais les Normands ont multiplié les maladresses et se sont logiquement inclinés à domicile contre Bordeaux. Pendant ce temps, Dijon sauvait sa peau, au moins provisoirement en s'imposant contre Toulouse grâce aux deux héros de la soirée Naïm Sliti (58e) et Julio Tavares (63e), buteurs en moins de cinq minutes alors que leur équipe était menée au score.

Pour pimenter cette 38ème journée, l'assistance vidéo à l'arbitrage s'est invitée sur la pelouse des Dijonnais pour valider le but de Tavares qui les envoie en barrage. Dijon doit maintenant tenir tête à Lens, qui a remporté le barrage décisif de L2 face à Troyes. Le duel Lens-Dijon aura lieu jeudi dans le Nord (aller) et dimanche en Bourgogne (retour). De son côté, Amiens a officialisé son maintien en battant Guingamp (2-1). Soulagé, l'entraîneur Christophe Pélissier n'a rien dit de son avenir au club, incertain.

L'OM finit bien, le PSG se rate encore

Pour conclure sur une note un peu plus joyeuse une saison ratée, Marseille a chipé la cinquième place aux Montpelliérains en les battant au Vélodrome, 1-0, grâce à un but de Florian Thauvin. Cette cinquième place apporte à l'OM environ 1,4 million d'euros supplémentaires de droits TV pour l'année prochaine, par rapport à la sixième position. Une mince satisfaction, alors que Marseille ne disputera pas de Coupe d'Europe la saison prochaine et que l'entraîneur Rudi Garcia a annoncé son départ mercredi. En guise de point final à sa saison, l'attaquant Mario Balotelli a pris un carton rouge pour s'être essuyé les crampons sur un adversaire. Une triste sortie pour ce qui pourrait être son dernier match avec l'OM.

Le PSG lui est champion de France depuis bien longtemps. Mais à l'image de cet exercice 2018/2019 largement en deçà des attentes, il a complètement raté sa dernière sortie, dans une ambiance morose, avec une triste défaite à Reims (3-1). Seule (maigre) consolation : le but de Kylian Mbappé, qui finit meilleur buteur de Ligue 1 avec 33 buts. Pour Paris, il était temps que la saison se termine...