Les raisons du divorce entre le Losc et Marcelo Bielsa

  • A
  • A
Le tacticien argentin a été suspendu par le club nordiste après un début de saison catastrophique.
Le tacticien argentin a été suspendu par le club nordiste après un début de saison catastrophique. © AFP
Partagez sur :
Le club lillois a annoncé mercredi soir la suspension "momentanée" de son entraîneur dans le cadre d'une procédure engagée par le Losc.

C'est une déflagration qui s'est abattue sur Lille, mercredi, peu après 22 heures. Cinq mois après son arrivée en grande pompe au Losc, l'entraîneur argentin Marcelo Bielsa a été écarté par le club nordiste, 19e et avant-dernier de Ligue 1 après 13 journées. Mauvais résultats, indiscipline dans le groupe, relations compliquées avec la direction... Europe 1 revient sur les raisons du divorce anticipé entre "El Loco" et les "Dogues" lillois.

Une hémorragie sportive

Douzième du dernier classement de Ligue 1, le Losc misait gros sur l'arrivée de l'Argentin cette saison. Avec 60 millions d'euros dépensés sur le marché des transferts cet été, un nouveau projet sportif basé sur l'explosion de jeunes joueurs, le club nordiste espérait viser le Top 5. Une ambition désormais bien loin après un début de saison catastrophique : 3 matches gagnés, 3 nuls, 7 défaites. Dernière défaite cinglante en date, le 3-0 encaissé lundi au stade de la Licorne, à Amiens, a dû convaincre la direction du club nordiste de stopper l'hémorragie sportive.

Un climat de défiance

Autre élément à charge contre Marcelo Bielsa, le manque de discipline dans son groupe. La direction du club reprocherait en effet le laisser-aller de certains joueurs. Des comportements directement liés à l'esprit d'autogestion voulu par l'Argentin dans son management, rapporte L'Equipe. Preuve de l'atmosphère de défiance qui règne entre le club et son entraîneur, Lille serait allé jusqu'à engager un ou plusieurs détectives privés pour surveiller les faits et gestes de ses joueurs, rapporte le quotidien sportif. 

Un bras de fer avec la direction

Suspendu, Marcelo Bielsa a semble-t-il perdu le bras de fer qui l'opposait à Luis Campos, conseiller du président Lopez et officieux directeur sportif du Losc. L'Argentin, qui a toujours nié être en froid avec le Portugais, ne supportait pas ses interventions dans le domaine sportif. L'ex-conseiller sportif de Monaco tient aujourd'hui sa revanche sur l'Argentin. Sans Marcelo Bielsa, Luis Campos pourrait promouvoir au rang d'entraîneur l'un de ses hommes de confiance, le technicien portugais Joao Sacramento, tenu jusque-là à l'écart du groupe par l'Argentin.

Autant de fautes graves que le club nordiste souhaite maintenant imputer au tacticien argentin pour justifier son départ précipité et ne pas avoir à payer de lourdes indemnités. Selon l'Equipe, le limogeage de Marcelo Bielsa pourrait en effet coûter entre 14 et 16 millions d'euros au Losc. 

Bielsa au Chili au chevet d'un ancien adjoint malade ?

Selon la presse argentine, Marcelo Bielsa serait parti au Chili au chevet d'un de ses anciens adjoints, Luis Maria Bonini, dit "Prof. Bonini", atteint d'un cancer. Pour les médias sud-américains, cette décision aurait également précipité sa suspension.