La méthode Aulas, inspirée de Tapie

  • A
  • A
Partagez sur :
Président de l'Olympique lyonnais depuis 1987, Jean-Michel Aulas est une figure emblématique du football français. S'est-il inspiré du modèle de Bernard Tapie, l'ancien président de l'OM entre 1986 et 1994 ? Ambre Godillon, Javier Prieto Santos et Marc Libbra répondent à la question posée par Alban Lepoivre, dimanche soir dans Europe 1 Sport. 

L'OM affrontait l'OL dimanche soir au stade Vélodrome. Un match toujours particulier pour les supporters des deux équipes, mais aussi pour les dirigeants, dont Jean-Michel Aulas le président lyonnais. À la tête de l'OL depuis 1987, Aulas est une figure marquante du football français mais ou se situe-il par rapport à Bernard Tapie, l'ancien président charismatique de l'OM ? 

 

Présent sur le plateau d'Europe 1 Sport, Marc Libbra a été joueur de l'OM à l'époque ou Jean-Michel Aulas était président de Lyon. Pourtant, Marc Libbra se montre très élogieux envers le président lyonnais. Selon notre consultant, "Aulas a construit quelque chose, il a bâtit son club en prenant en compte tout ce qu'il peut y avoir au niveau de la formation. Il est le premier à avoir son stade, il a pensé à tout du début à la fin" avant d'ajouter "J'ai beaucoup de respect pour Jean-Michel Aulas. Il a été capable de faire de grandes choses."

S'il montre de l'admiration pour Jean-Michel Aulas, Marc Libbra ne manque pas l'occasion d'évoquer le cas de Bernard Tapie, son ancien président à l'OM : "J'adore Bernard Tapie, j'ai une amitié particulière avec lui mais lorsqu'il est arrivé, il a dis 'je vais tout gagner'. Les deux cas sont complètement différents." 

Entendu sur europe1 :
Jean-Michel c'est le papy-sage qui construit son modèle de manière pérenne

Avec des personnalités bien distinct, Aulas et Tapie ont été "omniprésent médiatiquement" rétorque Ambre Godillon. Javier Prieto Santos évoque même le tempérament de "rockstar" de Bernard Tapie face au "papy sage" attribué par Ambre Godillon pour qualifier "JMA". Le journaliste de So Foot, nostalgique de l'OM sous Tapie évoque un "OM brillant à son époque. Le Vélodrome s'embrasait et Deschamps a soulevé la coupe aux grandes oreilles."

Sportivement, nos consultant placent Aulas devant Bernard Tapie. Javier Prieto Santos rapelle que "Aulas a eu une vision sur le long terme alors que Tapie était plutôt dans le show-bizz. Il a été le premier avec Louis Nicollin (ancien président de Montpellier décédé en juin 2017) à lancer une section féminine professionnelle, il a beaucoup misé sur son centre de formation." 

Aulas, personnage du football français malgré lui ? 

S'il aime faire parler de lui, Jean-Michel Aulas sait se montre présent sur Twitter. Capable aussi de se montrer virulent face caméra, le président lyonnais joue un peu ce rôle d'animateur. Selon Javier Prieto Santos, " Jean-Michel Aulas est devenu un personnage du football français parce que les autres présidents sont très plats, très feutrés" avant d'ajouter que Aulas "est tout seul sur le ring." 

 

Europe 1
Par François Dujarrier