Karim Benzema devrait disputer l'Euro avec l'équipe de France

, modifié à
  • A
  • A
Karim Benzema n'a plus porté le maillot de l'équipe de France depuis octobre 2015.
Karim Benzema n'a plus porté le maillot de l'équipe de France depuis octobre 2015. © AFP
Partagez sur :
Selon nos informations, l'attaquant français du Real Madrid Karim Benzema, qui n'est plus apparu avec le maillot bleu depuis plus de cinq ans, devrait bien figurer dans la liste de Didier Deschamps pour l'Euro 2020.

C'est un retour fracassant que va faire Karim Benzema en équipe de France. Selon nos informations, et sauf retournement de dernière minute, l'attaquant français du Real Madrid figurera dans la liste de Didier Deschamps, dévoilé ce mardi soir à 20h20. Âgé de 33 ans, le natif de Bron, près de Lyon, n'était plus apparu sous le maillot bleu depuis plus de cinq ans.

C'était le 8 octobre 2015 précisément, après une victoire 4-0 contre l'Arménie et un doublé. Le buteur formé à Lyon, 81 sélections au compteur, a été écarté de l'équipe de France par le même Didier Deschamps après l'affaire dite de la sextape, et surtout après cette déclaration en mai 2016 : "Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France", suivi de tag raciste sur la maison bretonne du sélectionneur.

Le staff le suit depuis plus d'un mois

Deschamps l'inflexible s'est mué en Deschamps le pragmatique. La donne a changé. Karim Benzema réalise une saison très aboutie sous les ordres de Zidane à Madrid, peut-être la meilleure de sa carrière avec 29 buts et 8 passes décisives, et son cas fait l'objet d'une réflexion poussée du staff des Bleus depuis plus d'un mois, staff qui s'est montré unanime à son sujet. 

Invité exceptionnel d'Europe 1 fin janvier, le président du Real Madrid Florentino Perez regrettait l'absence en équipe de France de son buteur. "Karim est un joueur unique et je pense que son absence de la sélection française est un immense gâchis. (…) Se priver de la présence du meilleur 9 de l'équipe de France et du monde est une situation que personne ne peut comprendre", expliquait-il au micro de Lionel Rosso. 

D'autres surprises ?

D'autres surprises sont-elles attendues ? Pour la Coupe du monde en Russie, Deschamps avait ainsi étonné en appelant le milieu expérimenté Steven Nzonzi et le quasi-novice arrière gauche Lucas Hernandez, aux dépens d'Adrien Rabiot et Lucas Digne, pourtant abonnés aux listes précédentes. Des choix gagnants, a posteriori. "Il n'y a que des choix, pas des bons ou des mauvais. Ce sont les joueurs qui les rendent bons ou mauvais", a-t-il glissé début mai dans un entretien à l'AFP, déjouant à l'avance les filets tendus au-dessus de sa tête.

Parmi les joueurs présents en mars, un doute subsiste concernant Thomas Lemar et Ferland Mendy, récemment blessés. Tout juste sortis de l'infirmerie, Corentin Tolisso et Anthony Martial reviennent in extremis. Absents de la dernière liste, mais convoqués pour le premier tour de l'Euro Espoirs (la phase finale aura lieu du 31 mai au 6 juin), Eduardo Camavinga, Jules Koundé, Wesley Fofana ou encore Jonathan Ikoné seront devant la petite lucarne à 20h20 avec l'espoir de voir leur nom apparaître en grand.

Europe 1
Par Julien Froment, édité par Benoist Pasteau, avec AFP