Julien Pontes, de Rouge direct : "Ce serait dangereux pour un joueur de foot professionnel de faire son coming-out"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
JULIEN PONTES : "CE SERAIT DANGEREUX POUR UN JOUEUR DE FOOT PROFESSIONNEL DE FAIRE SON COMING-OUT" - Julien Pontes, porte-parole du collectif Rouge direct et ancien président du Paris foot gay, estime qu'un joueur pro qui ferait son coming-out mettrait en danger sa carrière.
INTERVIEW

La Une du magazine L'Équipe samedi dernier, un film salué par la critique, Les Crevettes pailletées, sur les écrans depuis ce mercredi… La lutte contre l'homophobie en général, et dans le sport en particulier, fait l'actualité. Et c'est sans doute parce qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire, comme l'a sous-entendu au micro de Matthieu Belliard, mercredi soir, sur Europe 1, Julien Pontes, porte-parole du collectif Rouge direct. À tel point que l'ancien président du Paris foot gay déconseille, "dans les conditions actuelles", "à un joueur de football professionnel en activité de faire son coming-out".

"On trouverait ça extrêmement courageux de sa part, mais il faut aussi une part de prudence dans ce genre d’annonces car devenir footballeur professionnel, c’est beaucoup de sacrifices, beaucoup de travail, et ce serait dangereux, dans les conditions actuelles, de mettre en danger sa carrière en annonçant tout simplement qu’on est homosexuel", souligne Julien Pontes. "Ça ne devrait pas être un problème. Mais, malheureusement, les conditions en France ne sont pas réunies pour qu’un coming-out se passe bien."

Entendu sur europe1 :
En tribunes, ce joueur-là connaîtrait un enfer à chaque match

Si les coming-out d'anciens sportifs sont relativement fréquents, il est très rare, en revanche, que des sportifs en activité, et encore moins des footballeurs, ne révèlent leur homosexualité. "On ne connaît pas la réaction qu'auraient les sponsors du joueur non plus. On sait très bien, et c’est écrit dans un rapport officiel du ministère des Sports, dans le rapport de Patrick Karam, qu'un sponsor a obligé un joueur qui était soupçonné d'être gay à s’afficher avec une femme… On en est là en 2019 ! On ne connaît pas la réaction des sponsors, mais, en revanche, on connaît la réaction des supporters. En tribunes, ce joueur-là connaîtrait un enfer à chaque match."

Julien Pontes cite à titre d'exemple ce qu'a pu vivre Yoann Gourcuff, dont la carrière n'a pas seulement été perturbée par les blessures… "Sur la base d’un soupçon d'homosexualité, sa carrière a quand même été rendue très compliquée par cette suspicion", considère le militant associatif. "Donc, je répète, dans les conditions actuelles, malheureusement, ce serait dangereux pour un joueur de foot professionnel de faire son coming-out."

Un rendez-vous prévu avec la ministre des Sports mardi prochain. Julien Pontes, en sa qualité de porte-parole de Rouge direct, doit être reçu mardi prochain par la ministre des Sports Roxana Maracineanu en compagnie d'autres responsables d'associations, comme Stop Homophobie ou Le Refuge. L'objectif est, selon les termes de Julien Pontes, "qu'on passe enfin aux sanctions contre tous les actes homophobes dans les stades de football". "Il y a beaucoup de temps qui a été perdu", regrette-t-il par ailleurs, en pointant du doigt le manque de volontarisme dans ce dossier de la présidente de la Ligue de football professionnel, Nathalie Boy de la Tour, critiquée en mars dernier après un entretien au Parisien.