Judo : Clarisse Agbegnenou championne du monde pour la troisième fois

, modifié à
  • A
  • A
Clarisse Agbegnenou avec sa médaille d'or, dimanche à Bakou.
Clarisse Agbegnenou avec sa médaille d'or, dimanche à Bakou. © Mladen ANTONOV / AFP
Partagez sur :
La Française a décroché un nouveau titre mondial dans la catégorie des moins de 63 kilos. 

Clarisse Agbegnenou entre dans la légende du judo tricolore. La Française a été sacrée championne du monde pour la troisième fois de sa carrière, dimanche dans la catégorie des moins de 63 kilos. Agbegnenou a battu la Japonaise Miku Tashiro au golden score, sur ippon.

La Française de 25 ans, vice-championne olympique en titre et en finale mondiale pour la cinquième fois consécutive, s'affirme comme la prétendante n°1 à l'or olympique à deux ans des JO 2020 à Tokyo. Elle offre au passage à la France sa première médaille d'or de la compétition, sa deuxième au total, après le bronze conquis par Amandine Buchard en -52 kg.

Une journée parfaite. La Française a remporté ses cinq combats de la journée par ippon, dont sa demi-finale contre l'Allemande Martyna Trajdos, expédiée en une trentaine de secondes seulement. Dans la matinée, elle avait écarté la Mongole Gankhaich Bold, la Turque Busra Katipoglu puis l'Australienne Katharina Haecker.

Après trois jours de domination japonaise (quatre titres sur six), et plus largement asiatique (un titre pour la Corée du Sud), l'Europe obtient sa deuxième médaille d'or de la semaine de compétition, après celle des -48 kg.