INFORMATION EUROPE 1 - Leonardo Jardim et l'AS Monaco, c'est fini

, modifié à
  • A
  • A
Leonardo Jardim a été sacré champion de France avec Monaco en 2017. © AFP
Partagez sur :

L'entraîneur portugais paie le début de saison cataclysmique du club monégasque, 18ème après neuf journées. Antonio Conte, André Villas-Boas, Laurent Blanc et Thierry Henry seraient en lice pour le remplacer.

INFO EUROPE 1

Leonardo Jardim a été démis de son poste d'entraîneur de l'AS Monaco, selon les informations d'Europe 1. Le coach portugais paie le début de saison catastrophique du club monégasque, 18ème après neuf journées de Ligue 1 et qui a perdu ses deux premiers matches de Ligue des champions. Jardim, en poste depuis 2014, n'avait plus l'adhésion de ses joueurs. 

La direction de l'ASM va désormais se pencher sur différents profils pour le remplacer, dont Antonio Conte, l'ancien entraîneur de la Juventus et de Chelsea, André Villas-Boas, passé par Chelsea lui aussi, ou encore Laurent Blanc, sans poste depuis son départ du PSG. La piste Thierry Henry, formé à Monaco et dont la venue à Bordeaux cet été ne s'est pas concrétisée, n'est elle pas écartée. 

Un passage fabuleux avec Monaco. Leonardo Jardim n'aura pas résisté à un début de saison compliqué, malgré des résultats exceptionnels depuis son arrivée à l'été 2014. Avec lui, l'AS Monaco a été sacré championne de France 2017, devant le PSG. Le Portugais avait réussi cette même année la prouesse d'emmener son équipe jusqu'en demi-finales de Ligue des champions. Fort logiquement, il avait été sacré meilleur entraîneur de Ligue 1 en 2017.

Jardim a surtout réussi à incarner, quasiment à lui seul, la politique du club monégasque de faire progresser de jeunes footballeurs talentueux pour les revendre ensuite. La liste des joueurs révélés par l'entraîneur portugais et cédés à prix d'or donne le vertige : Kylian Mbappé, Bernardo Silva, Benjamin Mendy, Anthony Martial, Yannick Ferreira-Carrasco... Cet été, le club monégasque avait à nouveau vendu ses meilleurs éléments, dont Fabinho et Thomas Lemar, affaiblissant sérieusement l'effectif. Même pour Jardim, le challenge était trop haut.