INFO E1 - Éric Cantona mis en examen pour diffamation à l'encontre de Didier Deschamps

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Selon nos informations, Éric Cantona, qui avait soupçonné le sélectionneur des Bleus de racisme envers Karim Benzema et Hatem Ben Arfa, a été mis en examen pour diffamation.

INFO EUROPE 1

Sa sortie avait fait grand bruit. En mai 2016, à deux semaines de l'Euro, Éric Cantona avait soupçonné Didier Deschamps de racisme, alors que le sélectionneur de l'équipe de France avait décidé de se priver des services de Karim Benzema, plombé par l'affaire de la sextape, et de Hatem Ben Arfa. Selon nos informations, l'ancienne gloire de Manchester United a été mis en examen vendredi dernier pour diffamation.

Quand Cantona soupçonnait Deschamps de racisme. "Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n’est mélangé avec quelqu’un, vous savez. Comme les Mormons en Amérique", avait lancé à l'époque Éric Cantona, dans une interview au Guardian. "Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert", avait continué le "King" dans les colonnes du quotidien britannique.

Deschamps avait porté plainte. Ces quelques phrases, lourdes de sous-entendus, Didier Deschamps ne les avait pas tolérées, tout comme il avait été très affecté par un tag : le mot "raciste" inscrit sur un mur de sa maison, quelques jours plus tard dans le Finistère. Le sélectionneur avait alors déposé plainte pour diffamation.

L'affaire sans doute réglée devant le tribunal. Vendredi dernier, Éric Cantona est donc venu en personne au palais de justice de Paris, où il était convoqué par un juge d'instruction pour être mis en examen, une procédure quasi-systématique en matière de diffamation. Il pourrait revenir au tribunal en cas de procès, presque automatique lui aussi.