Football : le PSG change de politique avec ses jeunes joueurs

, modifié à
  • A
  • A
Thomas Tuchel (2ème à partir de la gauche) et Antero Henrique (2ème à partir de la droite) étaient d'accord sur ce dossier.
Thomas Tuchel (2ème à partir de la gauche) et Antero Henrique (2ème à partir de la droite) étaient d'accord sur ce dossier. © Julien FROMENT/Europe 1
Partagez sur :
L’information est passée quelque peu inaperçue : le Paris Saint-Germain a décidé de supprimer son équipe réserve, engagée en National 2, l’équivalent de la 4ème division, ce qui marque un changement de stratégie vis-à-vis des jeunes.
ON DÉCRYPTE

C’est un virage à 90 degrés effectué par le Paris Saint-Germain. Dans un communiqué publié jeudi, le club annonce : "Dans le cadre de la restructuration de sa politique de formation, le Paris Saint-Germain a acté le choix de mettre un terme aux activités de son Groupe Élite, engagé jusqu’à cette saison dans le Championnat de France de National 2."

Priorité donnée aux U19

En clair, le club souhaite désormais miser sur l’équipe des moins de 19 ans, qui est en quelque sorte le "vivier" du groupe professionnel. "Le National 2 (4ème division), ce n’est pas assez fort pour nos jeunes qui ont l’habitude de jouer des compétitions élevées comme la Youth League (la Ligue des champions pour les moins de 19 ans, ndlr)," a confirmé à Europe 1 le directeur sportif du club, Antero Henrique. "Et le championnat des moins de 19 ans nationaux et plus difficile que celui du National 2."

Avant d’en venir à cette décision radicale, le PSG a tenté de changer les règles du jeu. "J’ai discuté avec les instances (la LFP et la FFF, ndlr) de la possibilité de faire monter l’équipe réserve jusqu’en Ligue 2, comme cela se fait en Espagne par exemple, mais cela est resté au stade des discussions", poursuit Antero Henrique." L’équipe réserve du Paris Saint-Germain est désormais l’équipe numéro 3, qui vient de monter de Régional 1 (6ème division) à National 3 (5ème division).

Une option validée par Tuchel

L’entraîneur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel, interrogé après la défaite de son équipe contre Reims lors de la 38ème et dernière journée de Championnat, vendredi soir, a validé cette décision. "Je comprends. On peut en discuter des semaines, mais tout le monde a raison. Je dois admettre que le National 2 ne suffit pas pour préparer les jeunes joueurs. Les compétitions U19 sont plus difficiles, ils ont des matches et des tournois internationaux."

Les moins de 19 ans disputent en effet le Championnat de France de leur catégorie, la Youth League (équivalent de la Ligue des champions, ndlr) et la Coupe Gambardella (la Coupe de France jeunes). "C’est aussi mon avis que les meilleurs joueurs U19 doivent être prêts pour minimum s’entraîner avec nous", a ajouté Thomas Tuchel, tout juste prolongé samedi d'une saison supplémentaire, jusqu'en 2021. Cette idée avait été évoquée un peu plus tôt dans l’année par Thiago Motta, l’entraîneur de l’équipe de moins de 19 ans, chez nos confrères de RMC.

Pas de club satellite

L’équipe U19 devient donc de facto la numéro 1 derrière l’équipe professionnelle. Mais comment gérer ces jeunes joueurs quand ils dépasseront l’âge légal ? Le vieux serpent de mer d’un club satellite (ou partenaire) refait surface. "Non, il n’en est pas question pour le moment", tranche Antero Henrique à Europe 1. "Nous voulons travailler avec tous les clubs."

Et quid des joueurs qui ne seront pas au niveau des pros ? "On les prêtera", ajoute le directeur sportif parisien, qui, sur ce dossier, va dans le même sens que son entraîneur Thomas Tuchel. "On décidera après, au cas par cas, qui doit jouer pour nous ou être prêté."

Une sorte de "sélection naturelle" va donc s’opérer : les plus talentueux intégreront le groupe professionnel. Certains y ont déjà un pied, c’est le cas d’Arthur Zagre, Loïc Mbe Soh, ou de Metehan Guclu. Pour les autres, il faudra se trouver un club, soit en prêt, soit pour un transfert sec. Le risque est toujours qu’un joueur qui n’a pas éclos au PSG y parvienne ailleurs…