Foot - Droits TV : la Ligue 2 pour Mediapro et beIN Sports

  • A
  • A
La LFP a multiplié par trois le montant des droits TV pour la Ligue 2.
La LFP a multiplié par trois le montant des droits TV pour la Ligue 2. © DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :
Les droits de diffusion de la Ligue 2 ont été vendus à Mediapro et beIN Sports pour 64 millions d'euros par saison. Le groupe Canal+ n'a pas fait d'offre. 

Mediapro continue de mettre la main sur le foot français. Le groupe espagnol, qui s'est déjà emparé fin mai des droits télé de la Ligue 1, va également diffuser la Ligue 2, avec beIN Sports, pour un montant de 64 millions d'euros par saison sur la période 2020-2024. Le contrat, qui rapportait 22 millions d'euros par saison lors de la période précédente, a été multiplié par trois. Le groupe beIN Sports, qui était le seul diffuseur de la deuxième division du championnat de France, conserve deux lots sur les quatre mis sur le marché.

Ce résultat a "très largement dépassé nos attentes. Ces résultats financiers historiques témoignent de la compétitivité du foot français", s'est félicitée la présidente de la Ligue de foot professionnel (LFP) Nathalie Boy de la Tour. Les droits TV pour la première division française, sur cette même période 2020-24, ont été attribués fin mai pour un montant record de 1,152 milliard d'euros par an, avec comme grand gagnant le groupe espagnol Mediapro, au détriment du diffuseur historique Canal+.

Pas d'offre de Canal+ et de RMC Sport. Dans le détail, 4 lots ont été vendus pour la Ligue 2. Le lot n°1, qui comprend notamment huit matches en direct par journée de championnat, diffusés le samedi à 19h, a été attribué à Mediapro. Tout comme le lot n°4 (magazines du mardi au vendredi). 

Le lot n°2, qui porte notamment sur les barrages L1/L2 et N1/L2, les pré-barrages, et un match par journée de championnat, le samedi à 15h ; et le n°3, qui comprend un match diffusé le lundi à 20h45 pour 10 journées et un match de deuxième choix pour 28 journées, ont été acquis par beIN Sports. En revanche, "nous n'avons pas reçu d'offres ni d'Altice (propriétaire du bouquet RMC Sport) ni de Canal+, ce qui a constitué une surprise pour nous", a confié Didier Quillot, le directeur général de la Ligue.

La Coupe de la Ligue n'a pas trouvé preneur. La LFP a cependant essuyé une déconvenue avec la Coupe de la Ligue, qui n'a pas reçu d'offre. "Le timing n'était pas le bon", a expliqué Didier Quillot, alors que Canal+ et France Télévisions, les deux co-diffuseurs actuels, versent près de 24 millions d'euros par an. "On va tranquillement solliciter le marché de gré à gré (...) entre maintenant et le printemps."

A titre de comparaison, les droits de la deuxième division anglaise pour les cinq prochaines années ont été attribués mi-novembre pour 668 millions d'euros au groupe Sky, soit dix fois plus que la Ligue 2 française.