Tour de France : revivez la 1ère étape entre Noirmoutier-en-l'Île et Fontenay-le-Comte

, modifié à
  • A
  • A
Gaviria vainqueur d'étape à Fontenay-le-Comte (1280x640) Philippe LOPEZ / AFP
Fernando Gaviria a fait coup double, samedi, à Fontenay-le-Comte. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Le Colombien Fernando Gaviria (Quick Step) a remporté la 1ère étape du Tour de France, samedi, à Fontenay-le-Comte. Christopher Froome a chuté et a concédé 50".
L'ESSENTIEL

Les 176 coureurs du peloton du Tour se sont élancés de Noirmoutier-en-l'Île, en direction de Fontenay-le-Comte. Comme attendu, la victoire s'est jouée au sprint et c'est le Colombien Fernando Gaviria (Quick Step) qui s'est montré le plus rapide. Il endosse également le Maillot jaune. Plusieurs grands leaders ont perdu du temps dans des incidents en fin de course.

Les trois infos essentielles : 

  • Fernando Gaviria, vainqueur devant Peter Sagan et Marcel Kittel, endosse le Maillot jaune
  • Chris Froome est tombé à 10 kilomètres de l'arrivée, sans se faire mal, et perd 51" sur Romain Bardet
  • D'autres leaders, comme Richie Porte, Adam Yates, Nairo Quintana, ont également concédé du temps

Le point à l'arrivée : Fernando Gaviria (Quick-Step) s'impose à l'issue d'un sprint mouvementé, devant Peter Sagan (Bora) et Marcel Kittel (Katusha). Le coureur de l'équipe Quick Step portera le premier Maillot jaune du Tour. Froome, Porte et Yates perdent 51", et Quintana concède lui 1'15".

Le point à 3 km de l'arrivée : Crevaison de Nairo Quintana (Movistar) ! Il est dans une troisième cassure, derrière Froome ! 

Le point à 5 km de l'arrivée : Chute de Chris Froome (Sky) ! Il est dans une cassure en deuxième rideau.

Le point à 10 km de l'arrivée : Chute massive dans le peloton autour de la 40ème place ! Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Adam Yates (Michelton-Scott) et Pierre Latour (AG2r) ont été pris dans la chute. Egan Bernal (Team Sky) a été victime d'un problème mécanique dans un peloton très nerveux. Yoann Offredo et Jérôme Cousin ont été repris. Le prix de la combativité revient à Yoann Offredo.

Le point après le Bonus, à 13,5 km de l'arrivée : C'est l'une des nouveautés de ce Tour. Le Point Bonus donne 3", 2" et 1" seconde(s) de bonification une fois dans l'étape, à quelques kilomètres de l'arrivée. Jérôme Cousin passe devant Yoann Offredo et Oliver Naesen (AG2R-La Mondiale). Le coéquipier de Romain Bardet est sorti du peloton juste avant, pour jouer le classement par équipes.

Le point après le passage de la Côte de Vix, à 28 km de l'arrivée : Kevin Ledanois passe en haut de la Côte de Vix et sera le premier Maillot à pois du Tour 2018. Ça a bataillé ferme entre les trois échappés pour prendre ce seul et unique point. Yoann Offredo essaye de placer un contre après le passage au sommet, alors que l'écart passe sous les 30". Derrière, Lawson Craddock est revenu dans la descente alors que Jens Keukeleire (New Lotto-Soudal) a eu un souci mécanique.

Le point à 30 km de l'arrivée : Les coureurs arrivent au pied de la côte de Vix, seule difficulté répertoriée aujourd'hui : 3,7 km à 4,2% de moyenne. Yoann Offreddo a essayé de prendre quelques mètres d'avance, alors que l'écart passe sous la minute. Ça discute ferme entre les trois Français. Derrière, Lawson Craddock est décroché dans les premières pentes de la côte.

Le point à 60 km de l'arrivée : Le peloton a embrayé, mené par les Dimension Data, derrière l’échappée. L'écart est descendu sous les deux minutes, à 1'40". Lawson Craddock est revenu dans le peloton grâce à l'aide de ses coéquipiers.

Le point au sprint intermédiaire (81,1 km) : Jérôme Cousin est passé en tête du sprint intermédiaire et met les premières pièces dans le petit cochon-tirelire de Direct Énergie. Derrière, la bataille pour le Maillot vert a été plus âpre entre les rois du sprint : le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) est passé en tête du peloton, et empoche 13 pts, devant André Greipel (New Lotto-Soudal) et Arnaud Démare (Groupama-FDJ). L'Américain Lawson Craddock (EF-Drapac) a lourdement chuté dans la zone de ravitaillement. Son épaule gauche semble bien touchée et le coéquipier de Rigoberto Uran est en grande difficulté en queue de peloton.

Le point à 90 km de l'arrivée : À moins de 10 km du sprint intermédiaire, les équipes de sprinteurs commencent à s'organiser en tête de peloton dans l'optique du Maillot vert. Devant, l'écart s'est stabilisé autour des 2'30".

Le point à 110 km de l'arrivée : Inexorablement, l'écart diminue. Les trois Français ne comptent plus que 2'21" d'avance sur le peloton mené par les Quick-Step de Gaviria, les Groupama-FDJ de Démare, les Lotto NL de Groenewegen et les Dimension Data de Cavendish.

Le point à 130 km de l'arrivée : L'écart continue de se réduire. Le trio tricolore ne compte plus que 2'30" d'avance sur le peloton. Reste à savoir maintenant si les équipes de sprinteurs vont laisser à nouveau un peu de champ à cette échappée.

Le point à 150 km de l'arrivée : La physionomie de la course n'a pas changé. Le trio Ledanois-Offredo-Cousin ouvre toujours la route dans cette première étape du Tour, avec un peloton qui ne leur donne pas carte blanche. L'écart s'est réduit et s'établit désormais à 3'20". Dans cette échappée à trois, si Ledanois et Cousin sont un peu des "régionaux de l'étape", Yoann Offredo, lui, a le profil du baroudeur type qui a "faim de Tour". L'ancien coureur de la FDJ, âgé de 31 ans, participe seulement à sa deuxième Grande Boucle.

Le point à 170 km de l'arrivée : Le peloton s'est mis en ordre de marche derrière et ne laisse pas plus de quatre minutes d'avance aux trois coureurs de tête. Deux des trois hommes échappés évoluent quasiment à la maison : Kevin Ledanois est de Saint-Jean-de-Monts, ville située sur le parcours de cette étape, et Jérôme Cousin, originaire de Saint-Sébastien-sur-Loire, dans la banlieue nantaise, court dans l'équipe vendéenne Direct Énergie. D'ailleurs, le père de Kevin Ledanois, Yvon, est son directeur sportif chez Fortunéo et se trouve dans la voiture qui le suit juste derrière.

Le point à 190 km de l'arrivée : L'écart augmente petit à petit avec bientôt 3 minutes entre l'échappée et le peloton. Mais les équipes de sprinteurs (Quick-Step, Dimension Data, Lotto-Jumbo) se positionnent en tête de peloton pour gérer l'écart et ne pas laisser trop de champs aux coureurs. En queue de peloton, on règle les petits soucis mécaniques.

Le point à 201 km de l'arrivée : C'est parti sur les chapeaux de roues ! Première échappée du Tour dès les premiers hectomètres. Et trois hommes, trois Français, prennent la poudre d'escampette : Kevin Ledanois (Fortuneo-Samsic), Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert) et Jérôme Cousin (Direct-Énergie). Le peloton laisse partir ces hommes, qui pourraient bien constituer l'échappée du jour. L'écart croît gentiment, avec déjà près d'une minute entre les fuyards et le peloton.

Le point au départ : Les coureurs se sont élancés pour la première étape du Tour 2018 à 11 heures pile. Petite nouveauté, une cérémonie des maillots distinctifs a eu lieu juste avant le départ. Les coureurs ont ensuite effectué dix minutes de procession dans les rues de Noirmoutier avant le départ réel. Le parcours du jour longera le littoral, par Saint-Jean-de-Monts et les Sables d'Olonne, jusqu'au sprint intermédiaire de La Tranche-sur-Mer. Les coureurs entreront à l'intérieur des terres jusqu’à l’arrivée. Que le Tour commence !

Europe 1
Par Maxime Martinez avec N.R.