LE FILM DU MATCH - Ligue des champions : Liverpool domine Tottenham et remporte son sixième sacre !

, modifié à
  • A
  • A
Les Reds décrochent leur sixième Ligue des champions, la première depuis 2005.
Les Reds décrochent leur sixième Ligue des champions, la première depuis 2005. © Paul ELLIS / AFP
Partagez sur :
Liverpool a décroché samedi à Madrid la sixième Ligue des champions de son histoire, en dominant de la tête et des épaules une équipe de Tottenham sans doute un peu trop timide (2-0).
L'ESSENTIEL

L'expérience a fait la différence ! Dans une finale de Ligue des champions assez décevante, Liverpool est finalement sorti vainqueur du duel 100% britannique face à Tottenham (2-0), samedi au stade Metropolitano de Madrid. Un sixième sacre plutôt logique pour les Reds, acquis au terme d'une saison magnifique, un an après leur échec face au Real Madrid (3-1). Les partenaires d'Hugo Lloris, trompé dès la 2e minute sur penalty, ont mis trop de temps à réagir et ont même encaissé un deuxième but en fin de rencontre…

>> Revivez la rencontre avec nous

TOTTENHAM 0 - 2 LIVERPOOL

Buts : Salah (2e, sp), Origi (87e)

Le point à la fin du match : c'est fait ! Quatorze ans après son dernier sacre, Liverpool remporte la sixième Ligue des champions de son histoire en dominant Tottenham 2-0, avec un premier but inscrit en tout début de rencontre et un deuxième en fin de match. Résultat logique pour des Reds beaucoup plus expérimentés.

Le point à la 90e minute : Origi sonne le glas !!! Sur un corner mal dégagé par la défense de Tottenham, Matip décale le Belge sur sa gauche. Sa frappe croisée du gauche ne laisse aucune chance à Lloris et termine dans le petit filet opposé. 2-0 pour les Reds, qui explosent de joie !

Le point à la 85e minute : Alisson décisif ! Tottenham se rue vers l'avant, et pousse Alisson à réaliser un double arrêt, d'abord face à Son des vingt mètres, puis sur un enchaînement de Lucas dans la surface (80e). Quelques minutes plus tard, le gardien brésilien s'envole à nouveau pour écarter le coup franc d'Eriksen qui filait vers la lucarne (85e) ! Les Spurs pourraient s'en mordre les doigts…

Le point à la 75e minute : ouuuuh l'occasion de Milner ! Après un petit numéro de Mané, parti depuis sa propre moitié de terrain, Salah est trouvé dans la surface adverse. Dos au but, l'Égyptien remet en retrait pour Milner. Sa frappe du à ras de terre passe à quelques centimètres du poteau gauche de Lloris, resté scotché sur la ligne (69e). Qu'il s'en est fallu de peu… Le lob de Dele Alli, lui, avait le mérite d'être cadré, mais c'est de puissance que l'Anglais manquait pour tromper Alisson (72e)

Le point à la 65e minute : les minutes passent… Et Tottenham n'y arrive toujours pas. Mauricio Pochettino mise donc sur Lucas Moura, héros de la demi-finale retour face à l'Ajax, pour apporter un peu de folie dans cette rencontre. L'ancien joueur du PSG remplace Winks, très discret ce soir. Jürgen Klopp, lui, sort Firmino et Wijnaldum pour faire entrer Origi et Milner.

Le point à la 55e minute : du mieux pour Tottenham, mais toujours les mêmes lacunes. Les Londoniens semblent revenus sur la pelouse avec de meilleures intentions, mais les centres successifs de Kieran Trippier et Harry Kane ne trouvent pas preneurs, tandis que la frappe de Dele Alli est contrée in extremis par un défenseur des Reds (54e). Des Reds qui restent d'ailleurs dangereux par à-coups : le centre vicieux de Robertson, entre autres, est bien anticipé par Lloris devant Mané (53e).

Le point à la reprise : c'est reparti au Metropolitano. Tottenham n'a plus le choix et doit absolument réagir dans cette seconde période.

Le point à la mi-temps : 1-0 pour Liverpool à la pause. Les Reds ont entamé ce match de la meilleure des manières, en obtenant un penalty dès la 48ème seconde, suite à une main du malheureux Moussa Sissoko. Intraitable, Salah a transformé face à Lloris (2e) et crucifié des Spurs beaucoup trop timorés et brouillons en cette première période.

Le point à la 40e minute : la claquette de Lloris ! Andrew Robertson a du champ côté gauche. Beaucoup de champ. À vingt mètres, il tente un tir puissant du gauche sous la transversale. Il faut une belle détente d'Hugo Lloris pour détourner en corner (38e). De l'autre côté du terrain, Alisson Becker passe une soirée plutôt tranquille. Pourtant, c'est bien Tottenham qui a la possession.

Le point à la 30e minute : le rythme a baissé. L'affrontement entre les deux équipes est désormais assez tactique. Tottenham comme Liverpool essayent de construire le jeu depuis leurs camps respectifs. Résultat : pas grand-chose à se mettre sous la dent…

Le point à la 20e minute : les Reds contrôlent. Liverpool joue logiquement assez bas et attend les Spurs, qui peinent à se créer des occasions franches. Ce sont même les joueurs de Jürgen Klopp qui se montrent les plus dangereux, avec Alexander-Arnold, dont la frappe croisée des 25 mètres passe de peu à côté (18e). À signaler aussi : l'irruption sur la pelouse d'une supportrice, raccompagnée prestement par la sécurité…

Le point à la 10e minute : Liverpool mène d'entrée !!! On joue depuis à peine 24 secondes de jeu quand Sadio Mané pénètre dans la surface de Tottenham et centre, alors que Moussa Sissoko a le bras décollé du corps pour donner des consignes à ses coéquipiers… L'arbitre sanctionne le Français en sifflant un penalty, transformé en force par Mohamed Salah face à un Hugo Lloris impuissant (2e). C'est le deuxième but le plus rapide de l'histoire en finale de la Ligue des champions. Une finale bel et bien lancée !

Le point au coup d'envoi : après une minute d'applaudissements en hommage à Jose Antonio Reyes, ancien international espagnol mort à 35 ans dans un accident de voiture, l'arbitre de cette rencontre, le Slovène Damir Skomina, met le sifflet à la bouche… C'est parti pour cette finale de la Ligue des champions ! Les deux équipes évoluent dans leurs couleurs traditionnelles, Tottenham en blanc, Liverpool en rouge.

Le point sur les compos : Kane est bien là, Lucas Moura remplaçant. Héros de la demi-finale retour face à l'Ajax, l'ancien Parisien Lucas Moura débute la rencontre sur le banc. Mauricio Pochettino peut en revanche compter sur le renfort in extremis de son talisman Harry Kane, de retour de blessure au meilleur moment. Les deux "Frenchies" des Spurs, Hugo Lloris et Moussa Sissoko, sont eux aussi titulaires. Pas de surprise côté Liverpool, avec notamment la présence du redoutable trio d'attaquants Salah-Firmino-Mané. Wijnaldum, double-buteur en demies, est préféré à l'emblématique James Milner au milieu.

Le point sur l'avant-match : les Reds s'avancent en favoris. Emmenés par le technicien allemand Jürgen Klopp, les vice-champions d'Angleterre ont beaucoup plus d'expérience que leurs rivaux, qui disputent leur toute première finale de C1, quand Liverpool a déjà soulevé le trophée à cinq reprises, dont la dernière fois en 2005. Sans compter la finale perdue l'an passée à Kiev face au Real Madrid (3-1). Les confrontations des deux clubs en Premier League cette saison ont d'ailleurs tourné à l'avantage du club de la Mersey (2-1, 2-1).