Ligue Europa : revivez l'élimination de Rennes à Arsenal

, modifié à
  • A
  • A
© Ian KINGTON / AFP
Partagez sur :

Battus 3-0 jeudi soir à Arsenal, les Rennais n'ont pas réussi à préserver leur victoire du match aller (3-1) et sont éliminés en huitièmes de finale. Il n'y a plus de club français en Coupe d'Europe. 

L'ESSENTIEL

La belle histoire de Rennes se termine. Les Bretons ont été éliminés en huitièmes de finale de la Ligue Europa après leur défaite à Arsenal (3-0), jeudi soir au match retour, à l'Emirates Stadium. Vainqueurs 3-1 à l'aller, les Rennais n'ont pas réussi à préserver leur avance, au terme d'une prestation nettement insuffisante face aux Gunners. Après les éliminations du PSG et de Lyon en Ligue des champions, il n'y a plus de club français en coupe d'Europe. Le printemps s'annonce bien triste pour le foot hexagonal... 

ARSENAL - RENNES : 3 - 0
But : Aubameyang (5e et 72e) , Maitland-Niles (15e) 

Le point final : c'est la fin du rêve pour Rennes, éliminé après sa défaite 3-0 sur la pelouse d'Arsenal. Les Rennais sont passés à côté de ce huitième de finale retour et n'ont espéré que sur un poteau de Niang (47e) et en poussant, en vain, en toute fin de match. Les Gunners sont qualifiés grâce à un doublé d'Aubameyang (5e et 72e), également passeur décisif pour Maitland-Niles (15e). Il n'y a plus de club français en Coupe d'Europe. 

Le point à la 85e minute : on est tout près du 4-0... Les Rennais semblent abattus par le troisième but d'Arsenal et sont même tout près d'en concéder un quatrième. Mais Aubamayeang manque deux énormes occasions, son tir après un face à face avec Koubek passant juste à côté (81e), puis il manque inexplicablement sa frappe, seul face au but, après un décalage de Ramsey (82e). L'élimination se profile pour Rennes. 

Le point à la 75e minute : aïe aïe aïe, Arsenal alourdit le score... Rennes est puni par Aubameyang, qui signe le doublé (72e) et permet aux siens de faire un grand pas vers la qualification. Les Gunners ont tout le temps de construire leur action, et Kolasinac centre en retrait devant le but pour l'ancien attaquant de Saint-Étienne, qui n'a plus qu'à pousser au fond des filets. Tout n'est cependant pas perdu pour les Rennais, qui peuvent arracher la prolongation s'ils marquent un but. Arsenal 3 - 0 Rennes 

Le point à la 65e minute : les Rennais poussent mais manquent toujours de précision. Les joueurs de Julien Stéphan font toujours trop de fautes techniques, à l'image d'un contrôle trop long de Sarr dans la surface. Alors qu'il était parfaitement décalé dans la surface par Niang, sa frappe est contrée in extremis par Kolasinac (61e). Bensebaini trouve ensuite le poteau d'une belle volée du gauche, mais il était largement hors-jeu (65e). Rennes doit se montrer plus précis pour espérer se qualifier. 

Le point à la 55e minute : Rennes est tout proche du but !!! Les Rennais sont bien entrés dans leur seconde période et ont trouvé le poteau d'Arsenal ! Niang frappe aux 20 mètres, du droit, mais ça heurte la base du montant du droit de Cech (47e). Que c'est dommage pour les Bretons. 

Le point à la 46e minute : c'est reparti entre Arsenal et Rennes. 

Le point à la mi-temps : Rennes est virtuellement éliminé après un premier quart d'heure cauchemardesque. Les Rennais ont été outrageusement dominés les 20 premières minutes, concédant deux buts d'entrée par Aubameyang (5e) et Maitland-Niles (15e). Les Bretons ont tenté de réagir mais ont commis énormément d'erreurs techniques, n'inquiétant jamais la défense d'Arsenal. Rennes est passé à côté de sa première période mais n'a besoin que d'un but pour se qualifier. 

Le point à la 40e minute : toujours pas d'occasion pour les Bretons. Rennes commet beaucoup trop d'erreurs techniques dans le camp d'Arsenal et n'arrive toujours pas à prendre à revers la défense adverse, à l'image d'un contrôle manqué de Grenier aux 30 mètres alors qu'il pouvait décaler Bourigeaud à gauche. Les Gunners restent menaçants en contre, notamment sur des frappes d'Aubameyang et Ramsey, respectivement loin du cadre et sur Koubek. 

Le point à la 30e minute : ça va un peu mieux pour Rennes. Les Bretons parviennent enfin à sortir de leur camp après les deux buts anglais, mais ils ne parviennent pas à se montrer dangereux. Le match devient tendu, avec beaucoup de fautes d'Arsenal. Les Rennais doivent désormais se créer des occasions, puisqu'il leur suffit d'un but pour se qualifier. 

Le point à la 20e minute : début de match cauchemardesque pour les Rennais, virtuellement éliminés après le deuxième but d'Arsenal... Rennes est en immense difficulté et se retrouve déjà mené 2 à 0. Aubamayeang profite encore une fois du laxisme de la défense française, qui a cru au hors-jeu, pour centrer du gauche. Maitland-Niles, trouvé au second poteau, catapulte sa tête dans les filets de Koubek et fait le break pour les Gunners (15e). Sur le ralenti, Aubameyang semble légèrement hors-jeu... Rennes, outrageusement dominé, doit absolument marquer désormais, sous peine d'être éliminé. Arsenal 2 - 0 Rennes 

Le point à la 10e minute : ça commence mal pour Rennes, mené d'entrée comme au match aller... Les Rennais ont encore une fois cédé dès le début de la rencontre. Le centre à droite de Maitland-Niles, à ras de terre, trouve Ramsey, qui transmet à son tour à Aubameyang. L'attaquant gabonais, laissé tout seul dans les 6 mètres par une défense rennaise passive, met le plat du pied et ouvre le score (5e). Arsenal est à un but de la qualification. Arsenal 1 - 0 Rennes 

Le point au coup d'envoi : c'est parti entre Arsenal et Rennes, avec des supporters rennais déjà déchaînés ! 

Le point sur les compositions : Rennes avec Niang en pointe. Niang a été préféré à Hunou au poste d'avant-centre, tandis que Ben Arfa est bien sûr titulaire. Julien Stéphan a pour le reste aligné une équipe classique, avec André et Grenier dans l'axe du milieu de terrain, et un trio Sarr-Ben Arfa-Bourigeaud un cran au-dessus. Du côté d'Arsenal, Lacazette et Aubameyang évolueront en attaque, soutenus par Özil. 

Les compositions :

Arsenal : Cech - Mustafi, Koscielny, Monreal - Maitland-Niles, Ramsey, Xhaka, Kolasinac - Özil - Aubameyang, Lacazette.
Rennes : Koubek - Traoré, Da Silva, Mexer, Bensebaïni - André, Grenier - Sarr, Ben Arfa, Bourigeaud - Niang

Le point "canonniers" : Arsenal joue gros. Les Gunners, décevants à Rennes il y a une semaine, sont dans l’obligation de marquer au moins deux buts pour se qualifier : une victoire 2-0 les qualifie, tout comme un succès par trois buts d'écart. Les hommes d’Unay Emery, l’ancien coach du PSG, restent sur une victoire contre Manchester United (2-0) le week-end dernier en Premier League. Ils possèdent donc clairement les moyens de renverser la tendance

Le point "galette saucisse" : les supporters rennais en masse à Londres. Symbole de la ferveur qui accompagne Rennes, près de 6.000 fans bretons sont attendus à l’Emirates Stadium. Déjà très bruyants à Séville au tour précédent, ils devraient une nouvelle fois pousser très fort leur équipe. Un soutien qui pourrait compter pour Hatem Ben Arfa et ses partenaires.