De retour et buteur avec le PSG, Neymar continue de diviser les supporters

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La star brésilienne Neymar a permis aux Parisiens de décrocher une difficile victoire contre Strasbourg, samedi. Pour les supporters, tous ses écarts ne sont pas pardonnés pour autant.
REPORTAGE

Le sauveur s'appelle Neymar : samedi, le Brésilien a permis au Paris Saint-Germain de s'imposer contre Strasbourg, au terme d'un match pauvre techniquement (1-0). Et avec la manière, puisque le "Ney" a inscrit ce but d'un retourné acrobatique sur un centre venu de la gauche.

Neymar n'avait plus foulé la pelouse du Parc des Princes depuis le 4 mai dernier et l'atmosphère était bien lourde, en début d'après-midi. Il faut dire que le feuilleton Neymar a agacé une bonne partie des supporters, qui ont conspué son nom à l'annonce de la composition des équipes. 

Sifflé à chaque ballon

La suite n'a pas forcément été plus douce pour le joueur le plus cher de l'histoire. Des chants insultants sont descendus des tribunes et une banderole invitant son père à le vendre à Vila Mimosa, le quartier des prostitués à Rio, a été déployée. Il a aussi été sifflé à chaque ballon qu'il a touché.

" Il arrive, trois points à la fin du match… Merci Neymar, tout est pardonné "

Que retenir de la prestation de Neymar, magistralement conclue par un geste dont il est le seul à avoir la recette au Parc des Princes ? A-t-il su se mettre un public en partie hostile dans la poche ? À l'issue de la rencontre, les supporters rencontrés par Europe 1 étaient partagés. "Il arrive, trois points à la fin du match… Merci Neymar, tout est pardonné", salue un spectateur. "Avant, il faisait n'importe quoi, il voulait quitter le club… Je le préfère maintenant", confie un jeune supporter.

Neymar "a manqué de respect" envers Paris

Et puis il y a aussi ceux qui ne lui pardonnent toujours pas un été rythmé par les déclarations de proches sur les envies de départs. "Il a manqué de respect envers le club", rabâche un supporter. "Tant qu'il ne sera pas parti, on ne lui pardonnera pas", juge un autre. 

Devant la presse, Neymar a préféré ironiser sur la versatilité des supporters parisiens. "Ceux qui me sifflent, ce sont les mêmes qui se sont levés en tribunes pour crier but ! C'est vrai je voulais partir, mais la page est tournée, maintenant je suis un joueur du PSG", affirme le "Ney". Le chemin de la rédemption est encore long, notamment aux yeux des Ultras, mais Neymar a démontré qu'il reste plus que jamais indispensable au Paris Saint-Germain.

Europe 1
Par Julien Froment, au Parc des Princes, édité par Thibaud Le Meneec