Coupe du monde féminine : "On n'a pas à rougir" relativise Corinne Diacre

  • A
  • A
"Objectif finale", tout autre résultat "serait un échec", disait Corinne Diacre début mai avant ce Mondial à domicile.
"Objectif finale", tout autre résultat "serait un échec", disait Corinne Diacre début mai avant ce Mondial à domicile. © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :
La sélectionneuse des Bleues n'a pas souhaité faire de reproches à ses joueuses, vendredi soir après l'élimination des Bleues en quarts de finale de la Coupe du monde.

La déception sans les regrets. C'est une Corinne Diacre un brin fataliste qui s'est avancée au micro de TF1, vendredi soir, quelques minutes après l'élimination de son équipe de France, en quarts de finale de la Coupe du monde face aux États-Unis (2-1).

"Si on ne prend pas ce premier but, c'est un autre match"

Seule amertume, ce premier but inscrit par Megan Rapinoe à la 5e minute de jeu. "Si on ne prend pas ce premier but, c'est un autre match. On aurait pu en prendre un autre à un autre moment mais celui-ci fait mal", a tout d'abord reconnu la sélectionneuse des Bleues.

 

Quant au reste, "on a fait ce qu'il fallait. On n'a pas fait le match parfait parce qu'il n'est pas gagné mais malgré tout, que voulez-vous que je reproche à mes joueuses, à part avoir manqué d'efficacité ? C'est comme ça. Il fallait un vainqueur ce soir. Ce sont les États-Unis", a-t-elle commenté. "Ça ne passe pas encore ce soir on était pas loin, on n'a pas à rougir". Déjà en 2015, les Bleues avaient été sorties en quarts de finale. "Il faut encore travailler, tout simplement", juge Corinne Diacre. "J'espère que ça va aider notre discipline à grandir encore un peu". 

Europe 1
Par Thibauld Mathieu avec AFP