Clairefontaine, "un avantage" pour les Bleues... "surtout avec cette météo" !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
L'équipe de France féminine de football a obtenu une dérogation de la Fifa pour pouvoir s'entraîner à Clairefontaine jusqu'au quart de finale contre les États-Unis.

Les Bleues vont devoir passer à la vitesse supérieure pour continuer leur route. Vendredi soir à Paris, l'équipe de France affrontera les États-Unis, de loin le plus redoutable adversaire depuis le début de cette Coupe du monde féminine de football. Et pour se préparer comme il se doit, les Françaises ont obtenu de pouvoir s’entraîner à Clairefontaine, le centre hyper-moderne du foot français. Une excellente nouvelle, et on vous explique pourquoi.

Alors que les Américaines logent en banlieue parisienne et s'entraînent sur un terrain municipal, à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, les Françaises bénéficient d'infrastructures de pointe : pelouse parfaite, salle de vidéo-projection haut de gamme, cryothérapie... Les Bleues bénéficient aussi de tout ce qui ce fait de mieux en matière de récupération et de soins.

"C'est notre maison, on a nos repères"

"C'est un avantage, surtout avec cette météo. On est chez nous, c'est notre maison, on a nos repères. On a tous les outils pour pouvoir récupérer", se réjouit Philippe Joly, entraîneur adjoint, au micro d'Europe 1.

Les Bleues pourront donc rester jusqu'au match. Elles ont obtenu une dérogation de la Fifa, qui imposait à toutes les équipes de loger dans des établissements pré-sélectionnés. Les joueuses, quant à elles, se disent ravies de quitter le cadre impersonnel des hôtels, d'avoir tout à porter de main et d'être isolé de l'effervescence du Mondial. Reste maintenant à transformer cet avantage matériel en avantage sur le terrain, vendredi soir.