Coupe du monde féminine : à quelques heures de France-Brésil, folle ambiance au Havre

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Les Françaises disputent leur huitième de finale de Coupe du Monde dimanche soir au Havre. Le match devrait se dérouler dans une atmosphère extraordinaire pour ce port historiquement lié au Brésil.

Comme un air de 1998 en France. Les Bleues affrontent dimanche soir à 21 heures le Brésil en huitième de finale du mondial féminin de football. Du côté du Havre où se déroulera la rencontre, l'ambiance monte évidemment. Depuis le 7 juin, la ville, dont l’histoire est liée au Brésil, vit au rythme de la compétition et ce huitième de finale polarise toutes les discussions.

Il suffit de marcher cinq minutes dans le centre-ville pour voir, un peu partout, accrocher aux fenêtres et aux vitrines, des drapeaux français, les garçons et les filles avec le maillot de l’équipe de France sur le dos. À la terrasse d’un café, sur les docks, tout le monde parle foot, et chacun y va de son pronostic. "Ils vont gagner contre le Brésil, il n’y aura pas de surprise", assure un consommateur. "Pour le score, on va être provocateur. On va dire : ‘Et un, et deux, et trois-zéro '", plaisante une autre cliente.

Un essor touristique

À quelques centaines de mètres plus loin, sur la plage, Lydia est venue jouer au foot avec sa fille. Cette Brésilienne installée au Havre depuis quelques années a un pied dans chaque camp. "Je pense que ça va être un beau match. Ça me va aussi si la France gagne", sourit-elle. "Ma fille supporte la France presque plus que le Brésil !", poursuit-elle.

Au Havre, au-delà du match de ce soir, l’effet "Coupe du monde" profite pleinement à cette ville qui fait le plein de touristes à l’occasion de la compétition. Stéphane, un Havrais pur souche l’assure, il n’avait encore jamais vu ça. "Voir des étrangers un peu partout au Havre, c’est vivant. En plus, il y a le soleil. C’est très bien au niveau touristique, pour l’image de la ville, pour le foot français et surtout le foot féminin", se réjouit-il. Le stade sera évidemment comble dimanche soir, avec 25.000 spectateurs attendus.

Europe 1
Par Simon Ruben