PSG : face à Neymar, l'entraîneur Thomas Tuchel a changé de ton

  • A
  • A
Partagez sur :
Après plus d'un mois d'absence, Neymar a fait son retour vendredi soir avec le PSG. Outre la victoire 2-0 des Parisiens, c'est le comportement de la star brésilienne qui a retenu les attentions. Et ce comportement reflète une évolution de celui de son entraîneur à son égard, juge notre chroniqueuse Isabela Pagliari.
ANALYSE

C'était l'événement vendredi soir, le retour tant attendu de Neymar au Parc des Princes. Si les Parisiens se sont tranquillement imposés 2-0 face à Lille, tout ne s'est pas passé comme prévu pour le Brésilien. Remplacé à la 64e minute, Neymar a rejoint directement les vestiaires sans même adresser le moindre regard à Thomas Tuchel. Pour notre chroniqueuse Isabela Pagliari, cet événement est surtout la conséquence d'une certaine évolution dans le comportement de l'entraîneur parisien vis-à-vis de sa star brésilienne.

Le groupe avant tout

En conférence de presse, le technicien allemand a déclaré : "Neymar ne pouvait pas jouer 90 minutes". Mais comme le remarque notre chroniqueuse brésilienne, cet épisode arrive après un autre, tout frais. Jeudi, l'entraîneur avait en effet manifesté son mécontentement face au déplacement de Neymar à Madrid quelques jours plus tôt, pour assister à la Coupe Davis. "Comme entraîneur, est-ce que j’aime ce vol ? Non pas du tout, c’est clair. Mais est-ce que c’est le moment de perdre la tête ? Non", avait-il déclaré à la presse.

"C'est la première fois que Tuchel dit quelque chose qui ne va pas dans le sens de Neymar", note Isabela Pagliairi. "Thomas Tuchel se montrait très protecteur envers Neymar, notamment lors des périodes de mercato. Aujourd'hui, Tuchel a décidé de protéger l'intégralité de son groupe, en grande forme", poursuit la journaliste brésilienne. Avant d'ajouter : "Neymar doit davantage se montrer, sur et dehors du terrain, pour regagner un certain intérêt de son entraîneur."

"Avant, le PSG était trop dépendant de Neymar"

Même si Thomas Tuchel n'a pas encore accepté l'idée de jouer sans Neymar, Thiago Silva a, lui, déclaré sans détour après le match face à Lille : "On a appris à jouer sans Neymar". Et pour Isabela Pagliari, "c'est positif pour le PSG. Avant, le PSG était trop dépendant de Neymar".

Ce mardi soir, les Parisiens se déplacent à Madrid en Ligue des Champions pour y affronter le Real de Zinédine Zidane. Une rencontre où le PSG devra faire abstraction des maux du joueur brésilien. Entre blessure et suspension, Neymar participera à sa première rencontre de Ligue des champions depuis le 11 décembre.

Europe 1
Par François Dujarrier