Bientôt une rue Emiliano Sala à Nantes ?

  • A
  • A
© LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Un élu EELV a fait une demande officielle vendredi soir lors du conseil municipal à Nantes pour nommer une rue de la ville en hommage au footballeur disparu. 

Un nouvel hommage à Emiliano Sala pourrait bientôt voir le jour à Nantes. Moins d'un an après la mort du footballeur du FC Nantes, tué le 21 janvier dans un accident d'avion alors qu'il rejoignait Cardiff depuis la France, le conseil municipal de Nantes a reçu une demande pour nommer une rue de la ville en son honneur, vendredi soir. 

"Ce serait un acte fort et symbolique pour ce joueur disparu tragiquement", a expliqué l'élu EELV Patrice Boutin pour justifier sa demande officielle, rapporte Ouest-France. L'élu a précisément demandé "à ce que le nom d’une rue soit donné à Émiliano Sala, le joueur du FC Nantes, dont le nom est scandé à chaque 9e minute des matches à la Beaujoire". En trois ans et demi, Emiliano Sala a inscrit 48 buts en 133 rencontres sous les couleurs jaune et verte, devenant le chouchou du public nantais.

Il meurt en rejoignant son nouveau club en avion

L'attaquant, qui évoluait au FC Nantes depuis 2015 est mort le 21 janvier dans un accident d'avion alors qu'il rejoignait Cardiff, son nouveau club où il venait d'être transféré contre 17 millions d'euros. Après avoir connu un vol aller agité, Emiliano Sala semblait préoccupé par ce vol retour à Cardiff. Dans un message vocal envoyé à ses amis, le joueur ne masque pas son inquiétude : "Les gars, comme j'ai peur ! Si dans une heure et demie vous n'avez pas de nouvelles de moi, il faudra peut-être envoyer quelqu'un pour me chercher". 

Selon un rapport, qui détaille les dernières minutes du vol, l'appareil avait entamé une manoeuvre de descente, passant de 4.400 pieds à 20h15 (environ 1.300 mètres) à 3.900 pieds à 20h16 et 12 secondes (moins de 1.200 mètres). Il est brutalement tombé à 1.600 pieds quelques secondes plus tard (soit moins de 500 mètres), avant de remonter à 2.300 pieds à 20h16 et 34 secondes (700 mètres), selon les dernières données enregistrées par les radars. 

L'avion ne disposait pas de boîtes noires, comme le lui permettait la réglementation. Le corps d'Emiliano Sala avait été retrouvé à bord de l'épave de l'avion et récupéré le 7 février. Le pilote David Ibbotson, lui, demeure disparu.