Alcool dans les stades : "Il faut assouplir" la loi Évin, prône Noël Le Graët

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Pour le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, "les positions rigides ne sont pas les bonnes" en matière d'interdiction d'alcool dans les stades, affirme-t-il sur Europe 1, en réponse à la position du gouvernement.
INTERVIEW

Sa voix fera-t-elle changer d'avis le gouvernement ? Alors que la ministre de la Santé Agnès Buzyn veut durcir la législation en matière d'alcool dans les stades, en interdisant leur consommation dans les loges en plus des tribunes, Noël Le Graët prône vendredi sur Europe 1 un assouplissement de la loi Évin, idée soutenue par 105 députés La République en marche qui ont déposé une proposition de loi en ce sens, fin juillet.

L'exemple de l'Allemagne

"Les positions rigides ne sont pas les bonnes : il faut essayer d'être compréhensif et un peu plus ouvert sur le marketing et la publicité", défend le président de la Fédération française de football sur notre antenne. Sur la consommation, l'assouplissement "ne changera pas grand-chose", selon lui.

 

"Je crois qu'il faut assouplir [la loi Évin], tout en faisant attention que le football et le sport en général reste un vecteur de santé et de loisir", estime Noël Le Graët. "En Allemagne, les brasseries entourent de publicités un certain nombre de stades, je ne suis pas certain que les Allemands boivent plus que les Français dans le stade".

Depuis 1991, la loi Évin contre le tabagisme et l'alcoolisme interdit la vente, la distribution et l'introduction de boissons alcoolisées dans tous les établissements d'activités physiques et sportives.