Jouanno : "la FFF doit prendre des décisions"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La ministre des Sports, Chantal Jouanno, est revenue, mercredi soir sur Europe 1, sur l'affaire des quotas qui secoue le football français depuis plusieurs semaines. Mardi, le ministère a décidé de ne pas envisager de suites judiciaires. Jeudi, la Fédération française de football (FFF) se réunit, de son côté, en conseil fédéral extraordinaire. "C’est à la Fédé de décider du sort de François Blaquart (le Directeur technique national qui avait avancé l'idée de quotas - ndlr). J’ai mon propre avis mais je n’ai pas le droit de le donner". Et de poursuivre : "je ne suis pas là pour faire tomber des têtes. C’est à la Fédération de prendre des décisions et j’espère qu’elle en prendra. Il faut quand même qu’il y ait un minimum de décisions".

Chantal Jouanno a par ailleurs avancé quelques mesures pour régler les problèmes de racisme dans le foot français. "Je souhaite qu’il y ait un observatoire indépendant pour observer tous les problèmes de racisme, de discrimination et de communautarisme car ce que montre la mission du ministère, c’est qu’il y a des problèmes". Interrogée sur le rôle de Laurent Blanc dans cette affaire, la ministre des Sports a, une nouvelle fois, dédouané le sélectionneur des Bleus. "Il n’est pas du tout dans cette logique".