Foot : Samuel Eto'o s'amuse de la rumeur de son arrivée à Nîmes

, modifié à
  • A
  • A
Samuel Eto'o, ici à Barcelone en mai dernier lors de l'hommage à Andres Iniesta, évolue en Turquie depuis 2015.
Samuel Eto'o, ici à Barcelone en mai dernier lors de l'hommage à Andres Iniesta, évolue en Turquie depuis 2015. © Josep LAGO / AFP
Partagez sur :
L'international camerounais a répondu à un tweet du club gardois, indiquant qu'une cagnotte était lancée pour sa venue.

La personne derrière le compte Twitter Mercato Show (5 tweets, 26 followers à date) ne se doutait sans doute pas que le message laissé lundi après-midi (le premier depuis le 6 juillet !) allait "enflammer" autant les réseaux sociaux. "Samuel Eto'o (âgé de 37 ans, ndlr), l'un des meilleurs joueurs africains de l'histoire, ne serait pas contre une venue en Ligue 1, selon nos informations (formule très courue en période de mercato, ndlr). L'ancien attaquant barcelonais (mais pas que, il a connu douze clubs dans sa carrière, ndlr) intéresserait plusieurs clubs français dont l'OM (après Balotelli et Giroud, donc ?, ndlr), Saint-Étienne et Nîmes."

Cagnotte Leetchi. L'OM, Saint-Étienne, Nîmes. Ce qui marque dans cette rumeur, et même si les transferts ne sont pas qu'une affaire de gros sous, mais aussi d'aventures humaines (et même de projets sportifs parfois…), c'est évidemment que Nîmes ne dispose pas vraiment du même budget que les deux autres. Le club gardois disposerait d'une enveloppe d'environ 20 millions d'euros pour cette saison, quand les deux autres pouvaient s'appuyer sur des sommes bien plus importantes en 2017-18 (180 millions pour l'OM, 70 pour l'ASSE).

Alors, le community manager (CM) du Nîmes olympique, qui effectue son retour dans l'élite après seize ans d'absence, s'est amusé de la situation et de cette rumeur qui peut paraître incongrue. "Go lancer une cagnotte Leetchi pour le recruter", a-t-il tweeté mardi.

"Je peux aussi y participer ?" L'histoire aurait pu en rester là, à savoir un bon mot d'un CM, sauf que ce tweet officiel du Nîmes olympique a fait réagir… Samuel Eto'o en personne. Mardi, l'ancien international camerounais (118 sélections, 56 buts), qui n'avait plus été actif sur le réseau depuis le 26 mai dernier, soit plus de deux mois, a ainsi retweeté le message du club gardois en y ajoutant un message : "Je peux aussi y participer ?" avec deux smileys de personnages pleurant de rire.

Étant donné qu'Eto'o a été pendant un temps le footballeur le mieux payé de la planète quand il évoluait dans le club russe de l'Anji Makahchkala, où il émargeait à plus de 20 millions d'euros net par an, on ne doute pas qu'il pourrait y apporter un sérieux écot, sachant qu'après le tweet du joueur, le Nîmes olympique est allé jusqu'au bout de la blague en créant une cagnotte Leetchi avec comme objectif la somme de cinq millions d'euros (et un petit clin d’œil à… Guingamp "Tous les grands clubs ont dans leur effectif de grands joueurs : Neymar au PSG, Falcao à Monaco, Benezet à Guingamp ... Et Samuel Eto'o au Nîmes Olympique ?").

Cagnotte Leetchi Eto'o (960x640) Capture d'écran

Un peu moins de 24 heures après la création, on était loin du compte : la somme totale peinait à atteindre les… 500 euros. Il n'y a pourtant pas que les supporters du Nîmes olympique, ou les fans du Camerounais, triple vainqueur de la Ligue des champions, qui peuvent donner. Le club a en effet rapidement précisé que la somme récoltée pour l'éventuel transfert d'Eto'o, actuellement à Konyaspor, en Turquie, serait reversée aux Restos du cœur.