VIDÉOS - Notre-Dame : les cloches des cathédrales de France ont sonné en solidarité à 18h50

, modifié à
  • A
  • A
Les cloches de la cathédrale de Poitiers ont été sonnées à 18H50 mercredi. (photo d'archives)
Les cloches de la cathédrale de Poitiers ont été sonnées à 18H50 mercredi. (photo d'archives) © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Pour marquer leur solidarité avec la cathédrale Notre-Dame de Paris, les cathédrales de France et des églises ont fait sonner leurs cloches mercredi à 18h50. 

Les cloches des cathédrales de France ont toutes résonné mercredi à 18h50, heure à laquelle a débuté lundi soir l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris

En "solidarité avec le diocèse de Paris", la Conférence des évêques de France avait annoncé que toutes les cloches des cathédrales de France sonneraient à cette heure-là mercredi. Des églises ont également fait sonner leurs cloches à cette même heure mercredi, comme le rapportent des vidéos sur Twitter :  

A Saint-Denis-de la Réunion, les cloches de la cathédrale ont sonné pendant cinq minutes sous les applaudissements des passants et des clients des bars et restaurants à proximité. A Rennes, à l'heure dite, la cathédrale était archi-pleine quand les cloches ont carillonné. Dans la foule, le président du Conseil régional du culte musulman, Mohamed Zaïdouni était venu "témoigner sa solidarité à la communauté catholique". À Lille, une trentaine de personnes étaient debout, émues, tournées vers la cathédrale Notre-Dame de la Treille, au moment où les cloches ont résonné. D'autres cathédrales européennes, comme en Pologne ou à Prague, devaient faire de même.

Barbara Hendricks dans la cathédrale de Bourges

La cantatrice Barbara Hendricks, invitée d'honneur du Printemps de Bourges, s'est recueillie mercredi après-midi dans la sacristie de la cathédrale de la ville berruyère pour chanter, à l'abri des regards, en hommage à Notre-Dame. Barbara Hendricks a interprété quelques phrases du Requiem de Gabriel Fauré, dans la sacristie, tandis que les quelques journalistes qui l'accompagnaient ont été priés de l'attendre à l'entrée de la cathédrale. C'est ce même requiem qu'elle avait chanté en 1996 lors des obsèques de François Mitterrand en la cathédrale Notre-Dame de Paris.