VIDÉO - Paris : un éboueur filme une colonie de rats dans une benne à ordures

, modifié à
  • A
  • A
rats, Paris, crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP - 1280
Les rats ont envahi la capitale © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Pour alerter sur la prolifération des rats dans la capitale, un éboueur a filmé une colonie de rats découverte dans une benne à ordures de Paris en décembre dernier.

La prolifération des rats dans les rues de Paris prend une telle ampleur qu'un employé de la ville, chargé de la propreté, témoigne, vidéo à l'appui de la situation alarmante, comme le rapporte dimanche Le Parisien

Une benne à ordures grouillant de rats. Ils forment une masse informe et gesticulante au fond d'une poubelle. Les rats font désormais partie du quotidien de David (prénom modifié par Le Parisien). Sur la vidéo de quelques secondes filmée le 9 décembre dernier sur les berges de Seine, on découvre une colonie de rats à l'intérieur d'une benne à ordures. "Depuis un an, on constate une prolifération des rats dans tous les arrondissements qui bordent la Seine", explique l'employé de la ville de Paris.

Les agents redoutent les "attaques" de rats. Et ce phénomène commence à peser sur les conditions de travail des agents. "Le matin, on y va à reculons", explique-il encore au quotidien. Les employés redoutent "les attaques" des rats, certains agents racontent qu'un rongeur leur a sauté à bras ou au visage, mais aussi les maladies qu'ils pourraient transmettre, malgré leurs vaccins. Un problème qui concerne également les Parisiens et les touristes "qui viennent visiter la plus belle ville du monde".

1,5 million d'euros pour lutter contre l'invasion. Face à l'appel des éboueurs à "prendre des mesures pour éradiquer le problème", l'adjoint au maire de la capitale en charge de la Propreté assure que "toutes les directions concernées ont pris le problème à bras-le-corps". En septembre dernier, la ville a même débloqué 1,5 million d'euros pour lutter contre les rongeurs et surtout "contre les incivilités", précise l'élu. Car nombreux sont les habitants et les restaurateurs à laisser leurs reliefs alimentaires ou sac poubelles à portée des rats. 

Europe 1
Par M.R.