"Un relais important dans les territoires" : quand Emmanuel Macron se tourne vers la presse régionale

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Emmanuel Macron loue désormais les mérites de la presse régionale, "l'un des meilleurs moyens" de suivre les sujets de mécontentement des Français. 
ON DÉCRYPTE

"L’un des meilleurs moyens de suivre le pays, c’est de lire la presse quotidienne régionale", confie en ce moment Emmanuel Macron à son entourage. Alors que le président de la République lançait jeudi soir le débat sur les retraites devant les lecteurs de la "Dépêche" à Rodez, il célébrera vendredi les 100 ans de La Montagne à Clermont-Ferrand. Soit deux visites en deux jours à des titres presse quotidienne régionale. 

"Relais important dans les territoires" 

L’équipe du président scrute dans la PQR les sujets de mécontentements des Français et les signaux faibles qui doivent permettre d’anticiper les crises. Cet intérêt présidentiel n’a pas toujours été évident : certains se souviennent qu’aucun journaliste d’un titre régional n’a pu par exemple poser de question lors de la conférence de presse de fin de Grand Débat. Depuis, la stratégie de l'Elysée a bien changé. Au palais présidentiel, on explique désormais que ces titres de presse sont un "relais important dans les territoires". Les plus proches conseillers du Président imagineraient déjà des déjeuners avec ces patrons de presse.

Elus locaux portés aux nues

Emmanuel Macron sait aussi pertinemment que les élus locaux chérissent la presse régionale. Des élus désormais portés aux nues par l’entourage du président : "Ce sont eux qui ont reconquis les ronds-points", s'est récemment exalté un conseiller. A quelques mois des municipales, l'Elysée a trouvé dans la PQR un tout nouveau vecteur de communication. 

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot édité par Laetitia Drevet