Trois plages "sans tabac" à Marseille

  • A
  • A
Les plages sans tabac existent déjà à Nice, Saint-Malo, Ouistreham ou encore Propriano en Corse.
Les plages sans tabac existent déjà à Nice, Saint-Malo, Ouistreham ou encore Propriano en Corse. © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :
Trois plages de Marseille, Pointe Rouge, Borély et Bonneveine, sont désormais non-fumeurs, afin de protéger le littoral et prévenir les dangers du tabagisme passif. 

Trois plages marseillaises "sans tabac" : c'est une première pour la cité phocéenne, qui interdit de fumer sur trois plages très fréquentées pour la saison estivale, mais aussi de diffuser de la musique trop forte. La cigarette sera bannie des plages de Pointe Rouge, Borély et Bonneveine, "dans le but de protéger les non-fumeurs des dangers du tabagisme passif et de préserver le littoral des déchets (mégots, charbons...)", selon l'arrêté municipal.

"Il s'agira, dans un premier temps, de sensibiliser le public et de faire des rappels réglementaires. Mais s’il y a des abus, les fumeurs pourraient être sanctionnés", précise la municipalité

La musique trop forte également interdite

La consommation de narguilé ou chicha est quant à elle interdite sur toutes les plages. De la plage de Corbières, au nord de la ville, jusqu'aux Calanques, Marseille compte 21 plages, soit 90.000 m², sur 57 km de littoral.

La musique sera aussi interdite sur toutes les plages marseillaises "quand elle constitue une nuisance", selon les services de la mairie, et "fera l'objet de contrôle par les maîtres-nageurs". 

Vendredi, la mairie de Paris a de son côté annoncé l'interdiction de fumer dans 52 parcs de la capitale, soit 10% de ses espaces verts, à partir du 8 juin. Plusieurs villes et stations balnéaires ont interdit le tabac ces dernières années sur certaines de leurs plages, à commencer par Nice qui, la première, a créé en 2012 une plage sans tabac, jusqu'à Saint-Malo, Ouistreham ou encore Propriano en Corse.