En France, une génération sans tabac d’ici "une quinzaine d’années"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Santé publique France confirme des chiffres déjà dévoilés fin mars par la ministre de la Santé Agnès Buzyn : depuis 2016, le nombre de fumeurs quotidiens a baissé d'1,6 million, dont 600.000 au premier semestre 2018. 
INTERVIEW

Cancers, maladies cardiovasculaires et respiratoires : le tabac a fait 75.000 morts en France en 2015, ce qui représente plus d'un décès sur huit, selon les derniers chiffres officiels, publiés mardi avant la journée mondiale sans tabac. Mais par ailleurs, Santé publique France confirme des chiffres déjà dévoilés fin mars par la ministre de la Santé Agnès Buzyn : depuis 2016, le nombre de fumeurs quotidiens a baissé d'1,6 million, dont 600.000 au premier semestre 2018.  "On peut rêver d’une première génération sans tabac", a salué Olivier Smadja, responsable de Tabac Info Service à Santé Publique France, interrogé mardi  par Nikos Aliagas sur Europe 1.

"Les pays dans lesquels le nombre de fumeurs est très bas, comme l’Australie, vont y arriver bientôt", relève-t-il. "Ce sera possible en France. Il faudra encore au moins une quinzaine d’années si les chiffres de prévalence continuent de baisser", relève-t-il. "Il faut avoir des objectifs qui nous mobilisent, qui mobilisent tous les acteurs du monde de la santé."

 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

L'augmentation du prix des cigarettes, premier levier de lutte contre le tabagisme

Pour Olivier Smadja, la baisse du nombre de fumeurs devrait encore être renforcé dans les prochaines années grâce à l'augmentation prévue du prix du paquet de cigarettes. "Si on arrive à avoir un paquet à 10 euros l’année prochaine, ce sera déjà un formidable résultat, parce que l’on sait déjà que cette mesure d’augmentation du prix à un impact très important sur le nombre de fumeurs."

Emmanuel Macron avait indiqué pendant sa campagne présidentielle qu’il souhaitait que le paquet de cigarettes soit vendu 10 euros. En septembre 2017, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn a précisé sur Europe 1 le détail des augmentations prévues par le gouvernement. Après une augmentation de 50 centimes en avril, le prix du paquet devrait encore augmenter d’autant en novembre. En 2020, il augmentera de 50 centimes en avril puis de 40 en novembre pour atteindre le seuil symbolique des 10 euros. "Peut-être qu’il faudra aller plus loin après 2020. On verra les résultats...", glisse encore Olivier Smadja.

Europe 1
Par Europe1.fr