Trois initiatives pour concilier sport et travail

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
La France bouge s’intéresse jeudi à ces services qui permettent aux entreprises de proposer une offre sportive à leurs salariés, parfois sur leur temps de travail.
LA FRANCE BOUGE

Dans la liste des bonnes résolutions de rentrée il y a souvent le sport. Mais il est parfois difficile de trouver le temps d'enfiler ses baskets quand les journées de travail sont longues. "On est très nombreux à s’être déjà dit, après 18 heures, il faut que j’aille à la salle de sport, et finalement on a un mail à envoyer ou un dossier à finir et on se fait passer après. C’est comme ça que, très rapidement, on n’y va plus", constate Catherine Testa, co-fondatrice du Club des Chief Happiness Officers, au micro de Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Pour éviter d'en arriver là, l'équipe de La France bouge s'est penchée sur trois initiatives qui permettent aux salariés de concilier activité sportive et vie professionnelle.

Le sport quand vous voulez et où vous voulez avec Gymlib

L'immense majorité des abonnements en salles de sport se font sur la base d'un engagement annuel, d'où quelques réticences à signer quand vous savez que le rush de fin d'année au travail, par exemple, pourrait bien vous empêcher de franchir le seuil de votre salle de musculation préférée pendant de longues semaines, voire de long mois. C'est là qu'intervient Gymlib. Ce service vous permet d'obtenir une carte d’accès à des salles de sport sans engagement. Il s'adresse à la fois aux salariés et aux particuliers, avec un réseau de plus de 2.000 salles partout en France. "On trouvait cette situation frustrante de payer quelque chose que l'on n'utilise pas. La première valeur de Gymlib est d'apporter un peu plus de flexibilité", explique son co fondateur, Mohamed Tazi, au micro d'Europe 1. L'objectif : "faire franchir le pas de la salle de sport à des gens qui ne seraient jamais venus ou revenus s'il n’y avait pas ce genre d’offre."

>> De 12h30 à 14h, c’est la France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Autre avantage, celui de pouvoir varier les plaisirs puisque Gymlib propose plus de 200 activités, auxquelles vous pouvez souscrire soit pour un cours, soit pour cinq, voire pour plusieurs mois complets selon vos envies et vos disponibilités. "L’un des secrets pour arriver à garder la motivation, ce n'est pas de se contenter d’un seul sport mais de garder une routine variée", glisse encore Mohamed Tazi.

Faite venir directement un coach au travail avec Trainme

Impossible de vous dégager une heure pour aller courir ou soulever de la fonte ? Trainme s'invite directement dans votre entreprise pour y remédier. "On a développé un réseau de profs de salles de sport, comme des coaches sportifs, des profs de yoga, des profs de pilates que nous mettons à disposition, soit pour des cours particuliers à son domicile, soit pour les entreprises, afin justement de faciliter la pratique de l’activité physique et du bien-être pour les collaborateurs", explique son co-fondateur Gatien Letartre, toujours sur Europe 1.

Entendu sur europe1 :
"Le sport permet de briser les hiérarchies [...]. Ça crée du lien"

Cette initiative se veut également un moyen d'harmoniser vos rapports au travail, entres collègues mais aussi avec vos supérieurs, via des sessions spécifiquement organisées sur les problématiques de cohésion d'équipe. "Le sport permet de briser les hiérarchies. Dans notre offre le coach accompagne, met à l’aise les collaborateurs. Ça crée du lien", fait valoir Gatien Letartre. Trainme travaille actuellement avec plus d'une centaine d'entreprises.

 

Une salle de sport au pied de son lieu de travail avec AirFit

AirFit est né d'un constat simple, son fondateur Pierre Paquin, ancien skieur professionnel, ayant remarqué que les joggeurs en ville se servaient souvent du mobilier urbain pour compléter leur entrainement : des abdos sur les bancs, des pompes sur les plates-bandes, des tractions suspendues à des poteaux, etc. "Je me suis dit, il faudrait essayer de développer un espace sur lequel les gens pourraient faire ces exercices et peut-être l'associer avec une application qui va permettre aux gens de mieux utiliser les équipements mis à disposition", explique-t-il. Et voilà comment une vraie salle de sport, avec des agrès traditionnels mais aussi quelques équipements dernier cri, peut se déployer en quelques instants et pour quelques heures sur le parking de votre entreprise.

Ce service est couplé avec TrainMe. "On a décidé de travailler sur une offre aux entreprises, parce que l'on a des secteurs d'activités assez complémentaires. Si une entreprise souscrit à un abonnement TrainMe pour faire venir un coach, peut-être que ce coach, pour qu'il puisse livrer un cours de qualité, [aura besoin] d'un espace dédié", souligne Pierre Paquin. "On ne va pas forcément installer des plateaux sportifs dans le 3e arrondissement de Paris, ça va être compliqué", concède-t-il. "Mais on identifie des entreprises en dehors des grande villes avec un gros siège social et des espaces verts".

Reste à convaincre son patron. Vous l'aurez néanmoins compris, concilier sport et vie professionnelle dépend en partie de la bonne volonté de votre employeur à souscrire à ce type d'offres. "Pour un programme efficace, ça reste une initiative qui doit être validée et mise en place par le haut", insiste Mohamed Tazi. Alors pour convaincre votre patron de mettre la main à la poche, vous pourrez toujours lui parler de ce rapport du cabinet de Conseil Goodwill management qui assure qu’une personne qui se met à l’activité physique en entreprise améliore sa productivité de 6 à 9%. À bon entendeur...

Europe 1
Par Romain David