Thalys bloqué à la sortie de Bruxelles : "Pour les enfants en bas âge, c'était compliqué"

, modifié à
  • A
  • A
Les passagers ont dû être évacués du train bloqué sur les voies (photo d'archives). 0:43
Les passagers ont dû être évacués du train bloqué sur les voies (photo d'archives). © AFP
Partagez sur :
En plein épisode de canicule, 300 passagers d'un Thalys faisant le trajet entre la Belgique et la France ont dû être évacués par car après une rupture de caténaire, mercredi.

Un train Eurostar et un Thalys étaient bloqués à la sortie de Bruxelles mercredi par la rupture d'une caténaire, provoquant de fortes perturbations sur la voie à grande vitesse reliant la capitale belge à Londres et à Paris. Selon le gestionnaire du réseau Infrabel, un train Eurostar allant à Londres a arraché une caténaire à hauteur de la ville de Halle, peu après 11 heures. Le courant sur la ligne a dû être coupé. Un train Thalys qui suivait l'Eurostar a été lui aussi bloqué sur la voie.

"Le train n'est jamais reparti"

"J'ai embarqué à Liège dans un Thalys, à peu près 10 heures du matin", a témoigné auprès d'Europe 1 Grégoire, l'un des passagers du deuxième train. "Quelques kilomètres après Bruxelles, le train s'est arrêté et ils nous ont annoncé l'arrachage d'une caténaire. Le train n'est jamais reparti."

Les 300 passagers ont ainsi été évacués du Thalys. "On nous a fait descendre sur le côté des lignes, on a marché entre 500 mètres et un kilomètre, jusqu'à rejoindre un pont sur lequel des cars sont venus nous chercher. Pour les personnes âgés et les enfants en très bas âge, c'était un peu compliqué. Il faisait très chaud, il faisait 35 degrés", témoigne le voyageur, résigné : "Je n'aurai pas ma correspondance pour rentrer en Auvergne, je vais être obligé de dormir à l'hôtel ce soir."

Des records de chaleur en Belgique

De l'eau a été distribuée aux voyageurs et les portes ont été ouvertes pour aérer le train bloqué, car la Belgique connait elle aussi des records de chaleur. Les deux trains bloquaient toujours la voie mercredi après-midi, mais une deuxième voie parallèle est disponible, ce qui permettait de poursuivre le trafic, même s'il restait très perturbé, a expliqué Infrabel. Selon le compte Twitter d'Eurostar, les trains de 12h58 et de 18h04 de Londres à Lille/Bruxelles et ceux de 14h56 et de 16h56 de Bruxelles vers Lille/Londres ont été annulés.

Les trains Thalys affichaient quant à eux d'importants retards, jusqu'à plus de deux heures, et la compagnie conseillait de vérifier les sites internet d'alerte voyageurs. Selon l'agence de presse Belga, environ 600 personnes se trouvaient à bord de l'Eurostar bloqué. Elles ont pu sortir du train pour avoir un peu d'air et ont ensuite été ramenées vers Bruxelles, a fait savoir le service de presse d'Eurostar.