Soupçons de viols dans l’athlétisme : le président de la Fédération ne veut "rien laisser passer"

, modifié à
  • A
  • A
(Photo d'illustration.)
(Photo d'illustration.) © JOHN THYS / AFP
Partagez sur :
Deux entraîneurs réputés de la Fédération française d’athlétisme sont accusés de violences. André Giraud, le président de la FFA, assure qu’il se montrera "ferme".

L’athlétisme français est dans la tourmente. Pascal Machat et Giscard Samba, entraîneurs de la Fédération française (FFA), sont accusés par d'anciennes protégées d'agression sexuelle, voire de viol pour le second, selon Le Monde

André Giraud, le président de la FFA, a assuré que sa fédération se montrerait "ferme". "On a réuni tous les cadres techniques de la DTN, on a rappelé qu'on serait très, très ferme, et qu'on ne laisserait rien passer", a-t-il déclaré sur Europe 1.

"Des gestes choquants", selon une athlète visée. "Nous avons mis en place un comité d'éthique et de déontologie au sein de notre instance. Nous avons saisi ce comité de façon à ce que dans la charte qui est élaboré, des articles soient ajoutés concernant des comportements inappropriés et déviants", a ajouté André Giraud.

Emma Oudiou, spécialiste du 3.000 mètres, a porté plainte fin février contre son entraîneur, Pascal Machat, pour agression sexuelle alors qu'elle s'échauffait avant sa finale des mondiaux juniors de 2014. Elle avait alors 19 ans. "Il s'est permis d'avoir des gestes extrêmement déplacés et choquants : des mains aux fesses, des caresses, voire un peu plus loin", a rapporté l'athlète auprès d'Europe 1

Europe 1
Par J.R. avec J.F.