Somme : quand des "gilets jaunes" dénoncent des migrants cachés dans un camion et suscitent l'indignation

, modifié à
  • A
  • A
migrants, gilets jaunes, crédit : Capture d'écran vidéo de LeClubB360 - 1280
Les "gilets jaunes" ont prévenu les gendarmes qui ont fait sortir les six migrants de la cuve avant de les conduire à la gendarmerie. © Capture d'écran vidéo de LeClubB360
Partagez sur :

Des "gilets jaunes" installés à un barrage dans la Somme mardi ont prévenu les gendarmes de la présence de migrants dans la cuve d'un camion-citerne. Une dénonciation qui a suscité l'indignation, dont celle de François Ruffin sur Europe 1 jeudi.

Des manifestants du mouvement des "gilets jaunes" ont prévenu les gendarmes, mardi dans la Somme, car ils soupçonnaient la présence de migrants dans la cuve d'un camion-citerne en provenance de Belgique, a rapporté France 3 Hauts-de-France. Une action qui a suscité de nombreuses réactions de soutien aux migrants, dont celle du député La France insoumise, François Ruffin au micro d'Europe 1 jeudi.

Six migrants cachés dans la cuve d'un camion-citerne. Mardi matin, au quatrième jour de la mobilisation des "gilets jaunes", un camion-citerne immatriculé en Belgique est arrêté par un barrage installé au carrefour de l'autoroute A16, à Flixecourt, dans la Somme. Le chauffeur en profite alors pour faire une pause avec les manifestants. Or, ceux-ci entendent des bruits provenant de l'intérieur de la cuve du camion.

Ils préviennent alors les gendarmes qui y découvrent six migrants, raconte France 3 Hauts-de-France. Après les avoir fait sortir, non sans mal, les forces de l'ordre les ont conduits à la gendarmerie, et une enquête devra déterminer les circonstances de leur arrivée sur le territoire français. Une intervention filmée par un internaute.

"T'as le sourire enc***". Dans une autre vidéo de plus de 11 minutes, un "gilet jaune" se félicite de cette action qui sert leur mobilisation. "Il est bien là, avec ses migrants, il nous bloque tout l'accès", peut-on entendre. Après quelques minutes, les commentaires de la vidéo, sur laquelle la personne qui filme n'est pas visible, prennent une autre tournure. "Quelle bande d'enc***", entend-on alors. "Ça va encore être pris sur nos impôts." Et lorsque les migrants descendent du camion, l'internaute lâche un "t'as le sourire, enc***".

"Je ne suis pas fier du tout que ça se passe de cette manière-là", assure François Ruffin. Cette dénonciation de la part des "gilets jaunes" a suscité l'indignation sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes exprimant leur soutien aux migrants, à l'instar du député La France insoumise, François Ruffin, invité de la matinale d'Europe 1 jeudi

"Mes premiers mots vont pour les six personnes présentes à l'intérieur d'une cuve à fioul, il faut mesurer ce que ça veut dire", a-t-il d'abord expliqué. "Il y a des moments où je suis fier de mon coin et d'être élu de Flixecourt et des moments où je le suis beaucoup moins. Je ne suis pas fier du tout que ça se passe de cette manière-là. Il va falloir discuter, voir pourquoi ça s'est passé comme ça et redire que ce n'est pas en se vengeant sur plus faible que soi qu'on arrange son sort."

Une plainte déposée pour "incitation à la haine raciale". La CGT douanes a par ailleurs annoncé dans un communiqué qu'elle avait déposé plainte pour "incitation à la haine raciale" après les propos tenus dans plusieurs vidéos et appelé le Directeur général des Douanes à faire de même. Dans une vidéo, on peut entendre un "gilet jaune" assurer avoir fait "mieux que la douane" et inviter à un "barbecue géant". 

"Tout ceci rappelle de bien tristes et peu glorieux événements de notre histoire...", déplore également de communiqué.