Sixième garde à vue après la découverte d'une bombe à Paris

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'engin explosif a été découvert dans la nuit de samedi à dimanche dans le XVIe arrondissement.

Une sixième personne a été placée en garde à vue mercredi soir dans l'enquête ouverte à la suite de la découverte ce week-end d'un engin explosif dans le XVIe arrondissement de Paris. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a indiqué mardi qu'un des cinq suspects alors en garde à vue était fiché pour radicalisation. L'engin explosif a été découvert dans la nuit de samedi à dimanche au niveau du 31 rue Chanez, dans le XVIe arrondissement. Deux bonbonnes de gaz se trouvaient dans le hall de l'immeuble et deux à l'extérieur du bâtiment.

Incertitude sur les motivations des auteurs. Elles étaient reliées par un fil électrique avec un téléphone portable comme dispositif de mise à feu, précise-t-on de source proche de l'enquête. Deux des bonbonnes étaient arrosées d'essence. Selon l'hebdomadaire Le Point qui a révélé cette information, le dispositif était "en parfait état de marche". Aucun élément n'a pour le moment permis aux enquêteurs de déterminer pourquoi l'immeuble en question était visé "mais, en tout cas, ils voulaient agir sur place", selon la source proche du dossier.