EXCLU - Europe 1 a visité la centrale nucléaire de Cruas, à quelques kilomètres de l’épicentre du séisme dans l'Ardèche

, modifié à
  • A
  • A
Centrale Cruas
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :
Les réacteurs de de la centrale de nucléaire avaient été mis à l’arrêt lundi suite au séisme survenu lundi dans la vallée du Rhône. 
EXCLUSIF

Les réacteurs de la centrale de Cruas sont à l'arrêt pour inspection "approfondie". Ils avaient été mis à l'arrêt suite au séisme survenu lundi dans la vallée du Rhône. L'Agence de sûreté nucléaire avait assuré en début de semaine que le séisme n'avait provoqué "aucun dommage apparent", mais a demandé à EDF de poursuivre ses vérifications, actuellement en cours. Europe 1 a pu y assister.

Réouverture prévue vendredi 

Au bout d'un escalier éclairé à la lampe de poche, des dizaines de pylônes se succèdent dans le sous-sol de 10.000 mètres carrés. "Tout l’îlot nucléaire est positionné sur des plots anti-sismiques. L'accélération de la survenue d'un séisme n'est pas retransmise avec la même énergie", explique Stéphane, directeur de la centrale.

A la surface, aucun dégât apparent n'a pour l'instant été détecté, mais la trentaine d'agents EDF poursuivent les vérifications. "Ce sont des contrôles visuels qui sont ciblés sur l’état des équipements, les câbles, les ancrages, la tuyauterie... On le fait sur les quatre réacteurs et dans tous les locaux", affirme un agent de la centrale. La direction assure que les contrôles devraient se terminer mercredi, avant un redémarrage vendredi. Cette décision dépend toutefois de la stricte autorité de sûreté nucléaire.

Europe 1
Par Romane Hocquet, édité par Laetitia Drevet