La CSG remboursée arrive sur les comptes en banque des retraités : "Ça ne va pas nous mener très loin"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Si pas moins de 3,8 millions de foyers vont recevoir un remboursement du "trop prélevé" de CSG, tous les retraités concernés ne se satisfont pas de ce geste et attendent une revalorisation globale des pensions.

C'était l'une des annonces faites le 10 décembre dernier par Emmanuel Macron pour désamorcer la colère des gilets jaunes : l'annulation de la hausse de 1,7 point de la CSG (Contribution sociale généralisée) pour les retraités qui gagnent entre 1.200 et 2.000 euros par mois. La mesure est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, mais pour des raisons techniques, sa mise en oeuvre concrète a été repoussée. C'est donc dans les prochains jours que les 3,8 millions de foyers concernés vont recevoir la restitution du "trop prélevé" de CSG depuis le début de l'année.

Une vie "pas très facile", même avec 34.000 euros à deux

Tous ne sont pas concernés : il faut d'abord regarder son avis d'imposition de l'année 2017. Pour une personne seule, le revenu fiscal de référence doit être compris entre 14.549 et 22.580 euros. Pour un couple, le revenu fiscal de référence doit se situer entre 22.317 et 34.636 euros. 

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Marc et Marcelle, tous les deux 80 ans, ont un revenu qui flirte avec le plafond de cette tranche. "Je me demande si j'aurai un remboursement parce que je suis vraiment très près des 34.000 euros", assure Marcelle, qui s'occupe des finances du couple. "Je serais très contente si j'étais remboursée, parce que la vie est de plus en plus chère et ce n'est pas très facile pour nous maintenant."

"J'aurais aimé qu'il augmente davantage ma retraite"

Achour et sa femme touchent, eux, environ 32.000 euros. Ils auront donc droit au remboursement d'1,7 point de CSG prélevé depuis le 1er janvier. "1,7 point… Faites le calcul sur une somme de 32.000 euros, je ne pense pas que ça va nous mener très loin", lâche-t-il amèrement. "Si ça nous permet d'aller au restaurant avec mon épouse ou aider nos petits-fils, ça nous conviendrait parfaitement, mais j'aurais aimé qu'il augmente davantage ma retraite." Le sujet de la revalorisation des retraites, avec la réindexation des pensions, devrait être abordé par Emmanuel Macron jeudi soir, lors de son allocution aux Français. 

" Mon pouvoir d'achat a baissé d'au moins 25% par rapport à la première retraite que j'ai touchée en 1996 "

Reste que la déception est aussi présente chez les retraités qui ne vont pas bénéficier de ce remboursement, car ils perçoivent des revenus trop importants. "Avec ma femme, on gagne tous les deux 3.000 euros par mois, ce qui fait 36.000 euros par an. Je n'aurais rien du tout", se désole Iddir, 83 ans. "Mon pouvoir d'achat a baissé d'au moins 25% par rapport à la première retraite que j'ai touchée en 1996. Emmanuel Macron ne nous a pas augmentés depuis. Là, le remboursement de la CSG me passe sous le nez, donc je ne suis pas content."

Quel nouveau taux pour les retraités concernés ?

Les 3,8 millions de foyers concernés reviennent au taux normal de CSG qui leur était appliqué précédemment, autrement dit 6,6%. Le taux majoré (8,3%) ne s'applique plus désormais qu'aux retraités qui gagnent plus de 22.580 euros (personne seule) et 34.636 euros (retraités en couple).