Réforme des retraites : à quoi va servir la dernière réunion entre le gouvernement et les syndicats ?

  • A
  • A
1:39
© Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :
Lundi, au cinquième jour consécutif de grève dans les transports, le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye doit présenter aux partenaires sociaux les conclusions de la concertation sur la réforme des retraites. Les syndicats l'attendent de pied ferme. 
ON DÉCRYPTE

Une ultime réunion lors d'une semaine cruciale pour la réforme des retraites. Lundi, après des dernières consultations menées à Matignon tout au long du week-end, le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye, accompagnée de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, doit présenter aux partenaires sociaux les conclusions de la concertation relancée après l'été. Une réunion qui permettra au gouvernement et aux syndicats de discuter une dernière fois de leurs points de divergence ou de consensus, deux jours avant que le Premier ministre Édouard Philippe détaille le plan de l'exécutif. 

 

>> Retrouvez la matinale du jour de Matthieu Belliard en replay et en podcast ici

 

L'objectif de la réunion de lundi n'est donc pas de dévoiler l'architecture définitive de la réforme, ce que fera le Premier ministre mercredi, mais de dresser un état des lieux des points qui font consensus et des points de divergence apparus ces dernières semaines sur des sujets comme le rythme de déploiement de la réforme, les transitions pour certaine professions ou régimes spéciaux, la gouvernance du futur système universel, ou encore les droits familiaux et la pénibilité. 

La CGT et FO demandent toujours l'abandon de la réforme

Certains protagonistes de ce rendez-vous ne se sentiront pas trop concernés. En effet, la CGT et FO ne veulent pas du système universel par points et réclament l'abandon pur et simple de la réforme voulue par le gouvernement. C'est donc du coté de la CFDT, de l'UNSA, ou encore de la CFTC que les regards se tourneront. 

Reste à savoir jusqu'où Édouard Philippe ira, 48 heures plus tard, dans la recherche du consensus avec ces syndicats, pour essayer de faire passer sa réforme.

Europe 1
Par Olivier Samain, édité par Antoine Terrel