Reconstruction de Notre-Dame de Paris : comment faire un don ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après le terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, lundi soir, Europe 1 vous explique comment participer à la reconstruction du monument le plus visité d'Europe.

Suite à l'émotion qui a submergé toute la planète après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, de nombreux citoyens français - et du monde entier - ont immédiatement souhaité prendre part au financement de la reconstruction. Des années de travaux seront certes nécessaires, mais des mesures ont déjà été prises pour financer le chantier à venir. On vous explique comment y participer.

Macron lance une souscription nationale, la Fondation du patrimoine ouvre une collecte

Accompagné du Premier ministre Édouard Philippe et de la maire de Paris Anne Hidalgo, Emmanuel Macron a, dès hier soir, devant la cathédrale encore en flammes, annoncé la mise en place d'une souscription nationale, et qui va "bien au-delà de nos frontières". Cette souscription est mise en place dès ce mardi, et est disponible sur un site spécifique. D'autres cagnottes officielles ont été ouvertes, sur lesquelles il est également possible de faire un don.

La Fondation du patrimoine, qui récolte une partie des bénéfices du Loto du patrimoine, a ainsi lancé une "collecte nationale". L'opération "Sauvons Notre-Dame de Paris" est ouverte aux dons de chacun, et est disponible depuis ce mardi sur le site internet de la fondation. Mais face à la forte affluence rendant le site parfois inaccessible, il est conseillé de se rendre directement sur la page des dons. Dans l'après-midi, plus de trois millions d'euros avaient déjà été collectés. "Aucun frais ne sera prélevé", prévient la fondation. D'autres organismes permettent également de participer à la reconstruction de la cathédrale. C'est notamment le cas de la Fondation Notre-Dame. Il est possible de faire un don à l'association catholique via leur plateforme habituelle de dons.

Des cagnottes anonymes ouvertes dès lundi soir

Spontanément, de nombreuses cagnottes anonymes ont été ouvertes, dès hier soir, sur les plateformes dédiées. Sur Leetchi et Lepotcommun, certaines cagnottes, lancées par des particuliers, recueillent déjà plusieurs milliers d'euros. Sur son compte Twitter, l'hébergeur Leetchi s'est engagé à "ne prélever aucun frais" sur les cagnottes, et procèdent actuellement "à la vérification des nombreuses cagnottes". Pour faire face aux arnaques, il est plus prudent de ne donner qu'aux cagnottes certifiées, afin de s'assurer que l'argent récolté aille bien à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame. Mais contrairement aux cagnottes officielles, ces dons ne devraient pas donner droit à une réduction fiscale.

La Région et la Ville de Paris solidaires

Interrogée par Audrey Crespo-Mara au micro d'Europe 1, ce matin, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a annoncé avoir "donné 10 millions d'euros d'aide d'urgence au Diocèse de Paris", afin que "les travaux les plus urgents puissent être lancés immédiatement, sans attendre les montages financiers qui vont venir".

De son côté, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé débloquer 50 millions d'euros, et souhaite "proposer au président de la République que nous organisions [...] une grande conférence internationale des donateurs".