Quel poisson manger à quelle saison ?

, modifié à
  • A
  • A
poissons 2:12
Automne, hiver, printemps ou été : quel poisson manger en fonction de la saison ? © Pexels
Partagez sur :
La semaine de la pêche responsable, pour sensibiliser sur les choix écoresponsables, est l'occasion parfaite pour s'intéresser à la saisonnalité des poissons. Certaines espèces ne devraient en effet pas être présentes dans nos assiettes à l'année. C'est ce que nous expliquent Laurent Mariotte et ses chroniqueurs dans l'émission "La Table des bons vivants".

Avoir des envies de clémentines en plein mois d'août, cela vous est peut-être déjà arrivé. Pourtant, vous n'avez pas cédé, car ce n'était pas la saison. Une évidence alimentaire devenue un réflexe pour de nombreux consommateurs. Problème ? On sait moins que les poissons ont, eux aussi, une saison. ONG, associations, pêcheurs, éleveurs, aquariums et entreprises se mobilisent donc pour sensibiliser les citoyens à faire des choix écoresponsables. Laurent Mariotte et ses chroniqueurs nous expliquent à quelle saison consommer nos raies et nos coquilles Saint-Jacques dans l'émission La Table des bons vivants

Pas de bar en hiver ! 

"Il y a des poissons que l'on ne doit pas manger en ce moment", insiste Olivier Poels. "Notamment le bar qui est en pleine période de reproduction." Ainsi, manger de ce poisson au mois de février revient à stopper ou du moins altérer de manière drastique l'existence de cette espèce. "Pour éviter cela, on se dirige vers les poissons de saison comme la raie, le tacaud ou le mulet."

On peut bien évidemment profiter des dernières coquilles Saint-Jacques, un plat d'hiver par excellence ! "On peut aussi favoriser des poissons pas très connu et pourtant de saison et souvent bon marché comme de la vieille ou du lieu jaune", indique Olivier Poels.

Enfin, pour les autres saisons, on jettera notre dévolu sur les crevettes, les écrevisses, le turbot ou encore le merlu pendant l'été. On retrouve le bar en quantité à l'automne mais aussi le merlan, l'aiglefin, le congre, la barbue ou la seiche. L'hiver, on mange avec plaisir le lieu, le colin, le chinchard ou la lotte. C’est aussi l’occasion de consommer à nouveau des fruits de mer : praires, coquilles Saint-Jacques, moules et huîtres.

Les saisons de chaque poisson

Hiver : vieille, lieu, colin, chinchard, lotte, coquille Saint-Jacques, praires, moules, huîtres

Printemps : brochet, carpe, colin, dorade, hareng, raie, merlan 

Été : crevette, écrevisse, turbot, merlu

Automne : bar, merlan, aiglefin, congre, barbue, seiche

Les commandements d'une consommation de poissons responsable 

Chaque saison a donc son poisson… Venons-en aux bonnes techniques à prendre pour mieux consommer les produits de la mer. Pour cela, rien de plus simple, on évite tout d'abord de consommer les espèces en danger comme le cabillaud de la mer du Nord ou le merlu de la mer Méditerranée.

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

On privilégie les poissons provenant de la pêche à la ligne à ceux issus de la pêche au chalut. Si le doute subsiste, vous pouvez aussi vous référer aux labels MSC ou ASC (pour l'aquaculture), gages d'une pêche durable, présents sur certains aliments, notamment dans la grande distribution.

Europe 1
Par Coraline Brouez