Propos sur l'islam : Marlène Schiappa est "évidemment d'accord" avec la journaliste Zineb El Rhazoui, menacée de mort

, modifié à
  • A
  • A
Marlène Schiappa est opposée aux discriminations faites aux femmes qui portent le voile, adultes. 1:50
Marlène Schiappa est opposée aux discriminations faites aux femmes qui portent le voile, adultes. © Europe 1
Partagez sur :
Invitée de la matinale d'Europe 1, vendredi, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes Marlène Schiappa a soutenu la journaliste Zineb El Rhazoui, menacée de mort après ses propos sur l'islam.
INTERVIEW

"Il faut que l'islam se soumette à la critique, qu'il se soumette à l'humour, qu'il se soumette aux lois de la République, qu'il se soumette au droit français". Tenus vendredi dernier sur CNews, ces propos valent aujourd'hui à Zineb El Rhazoui des menaces quotidiennes. Sur Europe 1, vendredi, Marlène Schiappa a indiqué qu'elle était "évidemment d'accord" avec l'ancienne journaliste de "Charlie Hebdo", qui était invitée d'Europe 1 jeudi soir.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Point de vue différent sur le voile. Auteure de Laïcité, point en 2017, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes a précisé sa pensée sur l'islam : "Le délit de blasphème n'existe pas dans la République française. Je soutiens la liberté d'expression, saine dans la République", a-t-elle déclaré à Audrey Crespo-Mara, qui l'interrogeait.

Elle a en revanche exprimé un point de vue différent de celui de Zineb El Rhazoui sur le voile. "Les femmes voilées appartiennent et affichent une idéologie qui est l'idéologie de l'islam radical", a déclaré la journaliste. "Le voile envoie un signal de promotion de l'islam politique", a nuancé Marlène Schiappa, tout en se disant "opposée à toute discrimination vis-à-vis des femmes qui font le choix éclairé, adulte, de porter le voile".

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec