Préservation des sols : "En France, je me dis qu'on est sur la bonne voie", assure le vice-président des Jeunes agriculteurs

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, Baptiste Gatouillat, le vice-président des Jeunes Agriculteurs, revient sur le rapport du Giec, qui alerte sur l'exploitation des terres et le gaspillage alimentaire. 
INTERVIEW

Les experts de l'ONU pour le climat tirent la sonnette d'alarme. Dans son dernier rapport, le Giec indique qu'il est indispensable de revoir la façon dont sont utilisées et cultivées les terres dans le monde afin d'assurer à la fois la sécurité alimentaire des habitants de la planète et la lutte contre le réchauffement climatique. Sur Europe 1, Baptiste Gatouillat, vice-président des Jeunes Agriculteurs, réagit à ses annonces.

"Il y a une prise de conscience depuis plusieurs années"

L’agriculture est forcément un des premiers secteurs concernés au sujet de la préservation des sols. "Il y a une prise de conscience depuis plusieurs années sur le changement de nos pratiques", estime Baptiste Gatouillat. Le vice-président des Jeunes Agriculteurs assure que pour les agriculteurs, les enjeux environnementaux sont une préoccupation majeure. "Si on arrive à préserver nos sols le plus possible, tout en assurant une bonne alimentation et suffisante, c'est notre outil de travail pour pouvoir le transmettre aux générations futures", affirme-t-il.

"En France, on est sur la bonne voie"

Dans son rapport, le Giec met notamment en évidence l'intensification massive de l'agriculture et les concentrations énormes d'élevages. Baptiste Gatouillat souligne que ce sont notamment des exploitations aux États-Unis, au Brésil ou encore en Argentine, qui sont visées, "avec des tailles d'élevages jusqu'à 100.000 bovins". "En France, je me dis qu'on est sur la bonne voie avec l'orientation prise depuis des années", explique le vice-président des Jeunes Agriculteurs. "Il faut rassurer nos concitoyens, on a été élu l'agriculture la plus durable au monde pour la troisième année consécutive", conclut Baptiste Gatouillat.

Europe 1
Par Europe1.fr