Poursuite du blocage de l'université Paris 8-Saint-Denis

, modifié à
  • A
  • A
L'université Paris 8-Saint-Denis est bloquée jusqu'à au moins jeudi. Photo d'illustration.
L'université Paris 8-Saint-Denis est bloquée jusqu'à au moins jeudi. Photo d'illustration. © Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :

En assemblée générale, les étudiants de Paris 8-Saint-Denis ont voté la poursuite du blocage des cours et des examens jusqu'à jeudi, avant une nouvelle AG.

Des étudiants de l'université Paris 8-Saint-Denis ont voté vendredi en assemblée générale la poursuite du blocage des cours et des examens, a-t-on appris auprès de plusieurs d'entre eux. "Le blocus partiel de l'université a été reconduit jusqu'à jeudi prochain, où se tiendra une nouvelle AG (assemblée générale, NDLR). Jusque-là, les cours et examens sont bloqués mais des ateliers alternatifs sont mis en place et la bibliothèque reste ouverte", a expliqué Livia, qui estime que "200 à 250" des 22.000 étudiants du campus ont participé à cette assemblée.

Les personnels menacent de ne pas assurer le rentrée. Jeudi, les personnels de Paris-8, également réunis en assemblée générale, ont de leur côté voté la grève des activités pédagogiques et administratives jusqu'au prochain rassemblement, qui aura lieu mercredi. "Nous posons dès aujourd'hui un ultimatum et appelons les autres universités à nous rejoindre : si la loi ORE n'est pas retirée, nous avons décidé collectivement de ne pas assurer la rentrée 2018-2019", menacent les personnels mobilisés, dans un communiqué. 

Quatre universités bloquées. Quatre des 73 universités françaises (Rennes-2, Nanterre, Jean-Jaurès à Toulouse et Paris 8-Saint-Denis) restent bloquées après plusieurs semaines de mobilisation contre la loi Vidal, accusée par ses détracteurs d'instaurer une sélection déguisée à l'entrée à la fac. Au plus fort du mouvement, on comptait une quinzaine de sites occupés. La plupart des facultés sont actuellement en période d'examens.