Pour Orange, "la 5G est un formidable accélérateur de la transition environnementale"

  • A
  • A
Les premières offres commerciales 5G sont prévues pour fin 2020.
Les premières offres commerciales 5G sont prévues pour fin 2020. © AFP
Partagez sur :
Alors que l'impact environnemental est l'un des points de tension de l'arrivée de la 5G en France, le directeur de l'innovation chez Orange, Michaël Trabbia, affirme qu'opposer cette technologie à l'écologie est un "contre-sens". Invité de l'interview éco d'Europe 1 ce mercredi, il martèle que la 5G va permettre d'accélérer la transition écologique.
INTERVIEW

C'est l'un des nombreux points de tension de l'installation de la 5G en France : son impact environnemental. Dans une tribune publiée dans le JDD dimanche dernier, les opposants à cette nouvelle technologie, parmi lesquels une soixantaine d'élus de gauche, expliquent notamment que le déploiement de la 5G va "exponentiellement accélérer l’exploitation de ressources naturelles non renouvelables, la pollution due à l’extraction des métaux rares, et la génération de quantité de déchets pas ou peu recyclables". Un avis que ne partage pas Michaël Trabbia, directeur de l’innovation chez Orange.  

"On a besoin du numérique pour accélérer la transition environnementale"

Invité de l'Interview éco d'Europe 1 ce mercredi, il avance au contraire que "la 5G est un formidable accélérateur de la transition environnementale". Opposer écologie et numérique est donc, selon lui, "un contre-sens", puisque "c'est grâce à la 5G que nous pouvons déployer de nouveaux usages écologiques comme une meilleure collecte des déchets : on peut connecter des containers pour savoir quand ils sont vides et ainsi optimiser la logistique pour pouvoir aller les ramasser". Cette nouvelle technologie réduirait donc logiquement le temps de trajet de certains camions poubelles, ces derniers pouvant aller directement vers les bacs à ordures pleins. Et Michaël Trabbia d'insister : "on a besoin du numérique pour accélérer la transition environnementale." 

Quant à savoir si un passage à la 5G est vraiment indispensable, le directeur de l'innovation chez Orange rappelle que "les réseaux actuels (2G, 3G 4G) arrivent à saturation" et que "l'industrie 4.0 a besoin de la 5G". 

Europe 1
Par Ugo Pascolo