Poisson d'avril : la maire de Beauvais s'excuse après avoir annoncé la création d'emplois

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
L'implantation prochaine d'un magasin Ikea a suscité l'espoir auprès de nombreux habitants de Beauvais sauf qu'il s'agissait d'un poisson d'avril de la mairie.

Certains poissons d'avril passent mieux que d'autres et la blague de la maire de la ville de Beauvais n'a pas fait rire grand monde. "La célèbre enseigne suédoise de meuble et de décoration Ikea vient d'annoncer qu'elle avait décidé de s'installer" dans la Zone d'activité Beauvais-Tillé (Oise), a annoncé fièrement Caroline Cayeux la maire LR de Beauvais, sur son compte Facebook dimanche. Une nouvelle qui a enthousiasmé les habitants qui y ont vu des perspectives d'emplois... avant d'apprendre qu'il s'agissait d'un poisson d'avril, a dévoilé Le Courrier picard dimanche.

La perspective de nouveaux emplois... Sur son compte Facebook, la maire de Beauvais publie d'abord un message accompagné de la photo d'un magasin Ikea avec la mention "Ouverture prochaine à Beauvais". Elle explique alors que l'enseigne suédoise s'installerait bientôt au "Novaparc", ouvrant la perspective de nombreux emplois. Un projet pour lequel elle se serait elle-même battue. "Je me suis battue pour faire valoir les nombreux atouts de Beauvais et nous avons remporté la bataille !"

... n'était qu'un poisson d'avril. Mais quelques heures plus tard, Caroline Cayeux publie un autre message mettant fin à tous les espoirs des habitants : "Implantation de l'enseigne IKEA à Beauvais, un poisson d'avril." La mairie reconnaît alors que ses équipes avaient bien contacté l'enseigne mais qu'Ikea "a fait savoir qu’elle ne s’implante que dans les métropoles". Elle compte pourtant recontacter le géant suédois pour "faire valoir les nouveaux atouts de cette future zone d’activités [Novaparc] de 120 hectares qui permettra à terme l’éclosion de 4.000 emplois." 

Une blague qui a largement fait réagir les internautes. "Vous avez gagné votre journée et perdu vos électeurs. Il ne vous reste plus qu’à vous désinscrire de Facebook ! Honte à vous, la France entière va venir vous remonter les bretelles !", a commenté l'un d'eux. "Quelle blague nulle ! Donc promettre la croissance de votre territoire et de l'emploi sont des poissons d'avril.... incroyable....", déplore une autre. 

Une "sacrée maladresse", selon l'opposition. "C'est une attitude qui illustre une fois de plus un mépris du maire vis-à-vis des Beauvaisiens", a estimé Mehdi Rahoui, conseiller municipal PS de l'opposition à Beauvais au micro de RTL. "Sortir un poisson d'avril faisant espérer 4.000 emplois, c'est une sacrée maladresse de la part de Caroline Cayeux".

Entendu sur europe1 :
Ça n'était nullement pour se payer la tête de qui que ce soit.

"Ça n'était pas très judicieux", assure la maire. À la suite de la polémique, la maire a présenté ses excuses, au micro d'Europe 1. "Je pense rétrospectivement que ce n'était pas très judicieux et ça n'était nullement pour se payer la tête de qui que ce soit. Nous savons qu'il y a une grande demande pour Ikea et peut-être qu'au fond cela peut attirer l'attention de cette enseigne. Je suis vraiment désolée que certains aient pu mal interpréter le sens de cette plaisanterie et qu'au fond, le sens de l'humour n'ait pas été partagé par tout le monde."