Parcoursup : les syndicats étudiants lancent des plateformes d'accompagnement

, modifié à
  • A
  • A
Parcoursup a dévoilé mardi soir les premières réponses aux voeux de 810.000 candidats.
Parcoursup a dévoilé mardi soir les premières réponses aux voeux de 810.000 candidats. © Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Activés chaque année, les dispositifs d'aide des syndicats étudiants à destination des lycéens revêtent une importance particulière avec la nouvelle plateforme Parcoursup.

Les deux principaux syndicats étudiants, la Fage et l'Unef, ont chacun lancé leur traditionnel dispositif d'accompagnement aux lycéens tout au long de la procédure Parcoursup, qui communiquera mardi soir les premières réponses aux souhaits d'inscription dans les études supérieures. Pour se connecter sur la plateforme de la Fage, il faut taper dans son navigateur sos-parcoursup.fr. L'Unef, elle, propose une plateforme sos-inscription.fr, un numéro vert (0812 341 641) et des permanences au sein des universités.

Deux syndicats, deux visions de Parcoursup. Ces dispositifs sont activés tous les ans mais ils revêtent cette année une importance particulière en raison des changements intervenus dans les modalités d'accès à l'université. Le dispositif de l'Unef vise à "aider les jeunes qui rencontrent des difficultés d'inscription" et à "recenser l'ensemble des difficultés", indique l'organisation étudiante, très opposée à Parcoursup et aux nouvelles modalités d'accès à la fac, telles qu'elles sont précisées dans la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE) votée au printemps.

Cette loi, qui prévoit le classement des candidats (lycéens de Terminale et étudiants en réorientation) y compris pour les filières non sélectives, s'apparente pour ses opposants - dont l'Unef - à de la sélection. La Fage, premier syndicat étudiant, a elle soutenu la réforme portée par la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal. La Fage note ainsi dans son communiqué que "la procédure d'affectation commence aujourd'hui (mardi) à 18 heures mais (qu')elle ne s'achèvera que pendant l'été".

Les indicateurs nationaux connus mercredi matin. La Fage renouvelle son appel à la création de places supplémentaires dans "les formations qui se retrouveraient en tension pendant le processus d'affectation", à savoir les filières qui comptent plus de candidats que de places (comme par exemple la filière des métiers du sport, psychologie ou encore droit). Frédérique Vidal a déclaré mardi que "plus d'un million de propositions seront faites ce soir" et "on a globalement la moitié des lycéens qui devraient, dès ce soir, avoir une ou plusieurs propositions". Contacté par Europe1.fr, le ministère de l'Enseignement supérieur a indiqué que les indicateurs nationaux seraient connus mercredi matin.