Nouveau suicide dans la police, les syndicats appellent au rassemblement vendredi

  • A
  • A
Des rassemblements de personnels de la police nationale sont prévus vendredi de 11h30 à midi. (photo d'illustration)
Des rassemblements de personnels de la police nationale sont prévus vendredi de 11h30 à midi. (photo d'illustration) © Jeff PACHOUD / AFP
Partagez sur :
Une intersyndicale de la police appelle à des rassemblements en France vendredi matin, alors que deux nouveaux policiers se sont suicidés jeudi. 

L'ensemble des syndicats de police appelle à des rassemblements vendredi matin et demande à être reçu "en urgence" par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, après de nouveaux suicides de policiers jeudi, portant à 28 le nombre de fonctionnaires s'étant donné la mort depuis le début de l'année.

"Le plan de lutte contre les suicides dans la police doit devenir une cause nationale et être décrété priorité ministérielle", a réclamé l'intersyndicale de la police dans un communiqué. Elle organisera "sans clivage syndical, ni de corps" des rassemblements de personnels de la police nationale vendredi de 11h30 à midi, "devant leurs services respectifs en hommage" aux collègues décédés. Elle demande à être reçue "en urgence" par le ministre de l'Intérieur. "Les journées dramatiques s'enchaînent à un rythme insoutenable et jamais connu", estime l'intersyndicale. "Des mesures fortes et immédiates doivent être prises sans délai", affirme-t-elle encore.

Deux suicides jeudi 

Un policier a été retrouvé mort jeudi en début d'après-midi à son domicile à Villejuif, dans le Val-de-Marne, a appris l'AFP de sources policières et syndicales. Agent de la Direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris, ce policier de 25 ans s'est suicidé par arme à feu. Il appartenait à la division régionale de la sécurité routière et intervenait dans les écoles. Dans la matinée, une capitaine de police de l'Hérault s'est également suicidée dans son bureau à Montpellier, avec son arme de service.