Notre-Dame de Paris : une pétition lancée pour que la troupe de la comédie musicale d'origine se reforme lors d'un concert caritatif

, modifié à
  • A
  • A
Garou, Daniel Lavoie et Patrick Fiori reprennent "Belle" lors d'une émission de télévision en 1998.
Garou, Daniel Lavoie et Patrick Fiori reprennent "Belle" lors d'une émission de télévision en 1998. © AFP
Partagez sur :
Une internaute a lancé une pétition pour que la troupe d'origine de la comédie musicale Notre-Dame de Paris se reforme le temps d'un concert caritatif pour financer la reconstruction de la cathédrale. 

Verra-t-on bientôt Garou, Daniel Lavoie et Patrick Fiori entonner Belle pendant qu'Hélène Ségara virevolte devant un public conquis ? C'est ce que souhaite une internaute. Elle a lancé mardi une pétition pour que la troupe d'origine de Notre Dame de Paris, la comédie musicale de Richard Cocciante et Luc Plamondon se reforme le temps d'un concert caritatif. Les recettes permettraient de financer la reconstruction de la cathédrale défigurée lundi par un violent incendie.

Déjà 64.000 signatures

Mercredi matin, 64.000 personnes avaient déjà signé la pétition qui demande à Hélène Segara, Garou et Patrick Fiori d'organiser "une représentation exceptionnelle de charité dont tous les bénéfices seront reversés directement à la reconstruction." Les aventures chantées et dansées de Quasimodo et Esmeralda avaient été créées en 1998. Plusieurs troupes l'ont joué ensuite dans de nombreux pays.

Le producteur du spectacle réfléchit à créer un événement spécial

L'idée n'est pas totalement saugrenue. Dans les colonnes du Parisien, mercredi, le producteur du spectacle Nicolas Talar a dit réfléchir à plusieurs manières de recueillir des fonds en France et à l'étranger pour la cathédrale blessée. "On nous demande de remettre des disques en magasin. On y travaille pour reverser 1 ou 2 € sur chaque vente", détaille-t-il ajoutant qu'un don sera fait de la part de la société. Au Parisien, il assure qu'il veut profiter du succès international du spectacle, qui tourne encore, pour recueillir des dons. Surtout, il assure travailler à un événement réunissant les créateurs du spectacle et... des membres de toutes les troupes, comme le demande l'auteure de la pétition !