Noël : le Secours Populaire appelle aux dons "pour que les yeux des enfants brillent"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Henriette Steinberg, secrétaire nationale du Secours Populaire, lance au micro de Sébastien Krebs sur Europe 1 un appel aux dons au soir de Noël. Il est encore temps de participer à l'opération "Pères Noël verts", collecte d'argent qui servira à mettre des cadeaux entre les mains d'enfants de familles démunies.
INTERVIEW

"Les Pères Noël Verts mettent des cadeaux dans la hotte du Père noël rouge" : le Secours Populaire lance un ultime appel le soir du 24 décembre pour réunir des fonds à destination des familles les plus démunies. "Pour les mamans seules, les couples en temps partiel forcé ou les personnes isolées dans les campagnes, nous collectons des dons afin de faire en sorte qu'il y ait des Noël chez tous les enfants", explique sur Europe 1 la secrétaire générale de l'association, Henriette Steinberg.

 

L'opération Pères Noël verts accepte aussi les dons de jouets mais, au soir du réveillon, ce sont bien les dons d'argent faits sur le site du Secours Populaire qui permettront de "faire que les yeux des enfants brillent". Henriette Steinberg raconte la double peine de ces enfants privés de cadeaux, tristes le 25 décembre puis gênés une fois rentrés à l'école, quand les camarades de classe racontent ce qu'ils ont trouvé sous le sapin. "Notre souci est qu'ils ne soient pas malheureux", résume-t-elle.

Paupérisation

En 2018, 400.000 familles dans le besoin ont pu bénéficier de cette opération Pères Noël verts. Seront-elles plus nombreuses cette année ? La responsable associative le craint. "Il y a de plus en plus de mamans seules avec enfants qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts", déplore-t-elle. Le Secours Populaire continue de bénéficier de la solidarité d'un million de donateurs mais sa secrétaire générale constate "une augmentation des besoins", qui continue de menacer l'équilibre financier de la structure. 

Le Secours populaire vient en aide à 3 millions de bénéficiaires grâce à ses 80.000 bénévoles et ses 1.200 antennes locales. De quoi organiser des "journées festives pour que les enfants aient quelque chose à raconter à la rentrée", mais aussi de répondre à des situations d'urgence, avec par exemple des maraudes dans la rue pour distribuer des vivres et des vêtements.

Pour rappel, donner à une association comme le Secours populaire donne droit à une réduction d'impôt de 75%. 

Europe 1
Par Théo Mercadier