Naissance d'un ourson polaire au zoo de Mulhouse

, modifié à
  • A
  • A
Ours Mulhouse Zoo Ourson
Le précédent bébé de Sesi et Vicks, Nanuq, est né en 2016. Photo d'archives. © SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :
La naissance de cet ourson, très rare en France, est survenue le 22 novembre dernier au zoo de Mulhouse. Pour l'heure, l'ourson n'a pas encore été en contact avec l'homme, pas même un vétérinaire. Il s'agit du premier bébé du couple d'ours polaires Sesi et Vicks depuis 2016.

Un ourson polaire est né au parc zoologique de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, le 22 novembre, une naissance rare en France, pouvant contribuer à sensibiliser contre le réchauffement climatique, a annoncé lundi le parc. "Il s'agit de la cinquième naissance d'ours polaire viable depuis plus de vingt ans en France, la deuxième à Mulhouse", se réjouit le zoo dans un communiqué. "Les premières semaines de vie d'un ourson polaire (étant) délicates", cet ourson "n'a pour l'instant jamais été en contact avec l'homme (pas même un vétérinaire)", indique le parc zoologique.

Le nom de l'ours soumis aux votes

"Pour l'instant, l'homme n'intervient pas et laisse les instincts de la mère et du petit se manifester d'eux-mêmes, sans aucun contact avec l'humain", a expliqué, cité dans le communiqué, Benoît Quintard, docteur-vétérinaire du zoo.

Une caméra a été installée dans la tanière de la maternité, où l'ourson est avec sa mère. Une fois que le sexe de l'ourson aura été déterminé, des propositions de nom seront soumises aux votes des visiteurs. "La date de retour de la mère en extérieur et des premiers pas de son ourson dans l'enclos sera dictée par leur seule motivation à quitter la tanière", explique le zoo.

"Fragilité des habitats naturels"

"La conservation par les parcs zoologiques d'espèces menacées n'a de sens que si elle s'accompagne d'une prise de conscience de la fragilité des habitats naturels, quelle que soit l'espèce, polaire et autre, et de sa protection", a estimé le directeur du zoo de Mulhouse, Brice Lefaux. Celui-ci espère que cette naissance donnera "une dimension très concrète à un message parfois très théorique" de nécessité de lutter contre le réchauffement climatique.

Le précédent bébé du couple d'ours polaires de Mulhouse, Sesi et Vicks, était né en novembre 2016. Baptisée Nanuq, cette ourse polaire a quitté le Haut-Rhin en avril dernier, après l'apparition de premiers signes de rivalité avec sa mère et pour pouvoir se reproduire. Elle devait dans un premier temps aller au zoo de la Flèche, dans la Sarthe, mais a finalement pris ses nouveaux quartiers au zoo de Munich, en Allemagne.