Mory Sacko : "La cuisine africaine est en train d'arriver en France"

  • A
  • A
Mory Sacko 0:47
Mory Sacko à Europe 1. © Europe 1
Partagez sur :
Le jeune chef Mory Sacko était l'invité de Laurent Mariotte dans l'émission "La Table des bons vivants". L'occasion de parler de sa nouvelle émission sur France 3, "Cuisine Ouverte", mais aussi de la cuisine africaine qui lui est chère et qu'il sublime au quotidien dans son restaurant parisien MoSuke.

Mory Sacko a tout du jeune prodige. Il y a tout juste un an, il a ouvert son premier restaurant, MoSuke, en pleine pandémie et est parvenu à obtenir le Graal de tout chef qui se respecte : une étoile au guide Michelin. Depuis, il est aussi devenu animateur culinaire pour France 3 avec l'émission Cuisine Ouverte, dans laquelle il explore à chaque fois un nouvel aliment, de la création à la dégustation (en réalisant lui-même des plats avec le produit en question). 

De quoi faire tourner la tête ! Mais pas pour Mory Sacko qui reste fidèle à ses origines africaines jusque dans sa cuisine. Il modernise avec brio les spécialités de son enfance mais il ne serait pas le seul... Comme il l'explique au micro de Laurent Mariotte dans l'émission, La Table des bons vivants.   

Savoir s'adapter 

En cuisine, tout est question de temps et d'adaptation. Et la cuisine africaine ne fait pas exception, comme l'explique Mory Sacko : "Je pense sincèrement que la cuisine africaine arrive en France." Un fait que l'on constate en regardant les restaurants qui ouvrent et qui sont de plus en plus portés sur cette cuisine, comme le MoSuke. "La cuisine africaine était restée sur ce qu'on mangeait en Afrique, qui n'était pas forcément adaptée au palais occidental, ni même au mode de consommation occidental. Et justement, il y a toute une jeune génération de chefs comme moi qui ont grandi et qui sont nés en France. On sait comment on mange en Occident et en France, mais aussi en Afrique, ce qui nous permet de réaliser une cuisine à la croisée des deux continents." 

Découvrez notre newsletter gastronomie

Recevez tous les dimanches à 10h notre newsletter "A table !" pour exceller derrière les fourneaux avec les recettes, conseils et trucs & astuces de Laurent Mariotte, ses chroniqueurs et ses invités.

Abonnez-vous ici

Une cuisine qui avait donc besoin d'être actualisée comme le fut la cuisine asiatique, maghrébine et française en leur temps. "La cuisine africaine avait besoin d'être actualisée, comme toutes les cuisines, comme la cuisine française. On a retiré les farines des sauces, on a allégé les sauces et c'est ce travail qui est en train de se faire dans la cuisine africaine." Avis aux amateurs !

Europe 1
Par Coraline Brouez